1

43000 accidentés à reloger à Paris fin 2013

pompiers-paris7-300x202

L’Assistance Publique des Hôpitaux de Paris vient d’annoncer officiellement  la fermeture le 4 novembre prochain des urgences de l’Hôtel Dieu. Les hôpitaux voisins devront accueillir la charge supplémentaire d’une quarantaine de milliers de malades et d’accidentés par an (chiffre de 2011).

Bien sûr des renforts seront déployés pour pallier cette arrivée massive d’urgences, c’est le moins. Mais il y aura-t-il suffisamment de moyens (places, lits, médecins, infirmières) ? Quand on sait qu’il arrive déjà aux pompiers de Paris de tourner en rond des heures durant dans l’attente d’un lit on peut en douter. Si la fermeture est réellement décidée pour des raisons de coûts de rénovation trop élevés, il n’est pas dit qu’une manœuvre de restructuration Étoile se cache derrière ce prétexte. Mais que les huiles parisiennes se rassurent, leur place est déjà réservée à l’hôpital du Val de Grâce. Pour les autres, il faudra compter sur … la chance.

Étoile Restructuration : mot très à la mode pour cacher maladroitement des manœuvres de restrictions budgétaires dont les conséquences sont généralement mal évaluées.

Photo : http://www.integrerlx.fr