Ce qui se conçoit bien s’énonce clairement…..

Et les mots pour le dire arrivent aisément. Cette citation de Nicolas Boileau-Despréaux que l’on a apprise au Lycée semble avoir complètement disparu de la mémoire des membres du très sérieux Conseil supérieur des programmes, en charge des programmes à l’Éducation nationale. Pour vous en convaincre, lisez le petit article extrait du Canard enchaîné du 22 avril dernier que je vous propose ici. Les précieuses ridicules sont toujours d’actualité.

Petite digression, mais tout en restant dans les subtilités de langage voici quelques périphrases et circonvolutions qu’utilisent certains journalistes par crainte de choquer : “Bagarres par balles” pour fusillades – “Centres culturels et religieux” pour Mosquées – “Lutter contre les délits d’appropriation” pour Attraper les voleurs – “Mobilité européenne” pour Immigration – “Candidats à l’immigration” pour Clandestins – “Actes de délinquance ou d’incivilité” pour Crime, agressions, violences – “Cimetières municipaux” pour cimetières chrétiens – “Jeunes regroupés sur des considérations ethniques” pour Noirs ou Arabes…

Ah! qu’en termes galants ces choses-là sont mises ! (Molière, le Misanthrope).

Photo : https://la-vie-en-francais.com/fr/comment-commencer-du-bon-pied-son-apprentissage-en-francais/ – http://salon-litteraire.com/