1

Primaire de Gauche pourquoi ?

image

Photo : http://www.lalettredegalilee.fr/la-sante-dans-les-primaires-de-gauche-les-7-candidats-ont-livre-leur-programme-ou-presque/

Nul besoin d’être fin politologue pour affirmer qu’il n’y aura pas de candidat issu de la Primaire de Gauche au second tour de l’élection présidentielle en mai prochain.

Le quinquennat catastrophique de Hollande, les promesses non tenues, son mépris à l’égard des sans-dents, ses aveux calamiteux aux journalistes du monde sont autant de bonnes raisons pour pronostiquer un échec assuré pour celui ou celle qui aura la malchance d’être désigné(e) comme représentant(e) d’une gauche à l’agonie. Les 7 mercenaires auront beau se démener et promettre des jours meilleurs, il est peu probable qu’ils arrivent à convaincre les français, même de Gauche.

Pour le “vainqueur” ou plutôt le malheureux élu, la défaite sera quand même porteuse d’espoir. Il aura de bonnes chances d’être désigné Secrétaire général du parti et pourra donc envisager de concourir en meilleure place cette fois à la présidentielle de 2022. Certains affirment, peut-être à raison, que la traversée du désert risque de s’étaler sur 2 présidentielles. Il est vraisemblable effectivement qu’il faudra beaucoup de temps avant que les français oublient ce qu’est une gauche libérale.

Pour les autres impétrants (comme dirait Montebourg) dont la présence pourrait faire penser à de la figuration inutile tant leurs chances sont minimes, rien n’est perdu non plus. Leur participation est pour eux une super opération de communication très utile en vue des législatives qui approchent.

Pour les vrais gens de Gauche, il reste un dernier espoir en mai prochain; un afflux important de voix sur le candidat libre Mélanchon donné 4 ème par les sondages mais que je vois gagner une place quand le bon peuple aura compris que le séducteur Macron n’a rien d’un messie.

La course pour le grand prix de l’Élysée reste ouverte. Mais les mises des parieurs rapporteront-elles ? Rien n’est moins sûr.