Pollution à grande échelle

Mon ami Denis, écologiste dans l’âme, m’adresse deux photographies dont les légendes permettent de mesurer l’abîme qui sépare deux mondes : celui des pollueurs individuels (vous et moi) coupables et  taxables à l’envi (jusqu’à ce que les Gilets jaunes s’en mêlent) et les autres, pollueurs à grande échelle autorisés, qui échappent à toute taxation pour le bien de l’économie mondiale. Parmi ces derniers en voici 2 qui détiennent le pompon : les bateaux (première photo) et les avions.

Ci-dessus navires en mer (1) le 14-11-2018 à 10h30 GMT sur une petite partie du globe (sud de l’Europe et nord de l’Afrique). Ils naviguent tous au fioul lourd détaxé. Consommation moyenne d’un tanker environ 300 Tonnes/jour.

Ci-dessous avions (2) en l’air le 26-11-2018 à 15h15 GMT, sur l’Europe uniquement. Consommation moyenne d’un avion type Airbus ou Boeing  entre 4 et 6 Tonnes de carburéacteur par heure (le carburéacteur est l’ équivalent du gazole mais déshydraté).

Et pendant ce temps, nos chers gouvernants extrêmement préoccupés par la qualité de l’air que nous respirons, et l’augmentation inquiétante d’oxyde de carbone dans “le reste du monde”, nous incitent à remplacer nos voitures qui consomment 5 litres de gazole au 100 par des voitures électriques, et nos chaudières au fioul par des chaudières à condensation ou par des pompes à chaleur.

Un petit geste pour la France somme toute, mais assurément un grand pas pour la Planète. Reste à espérer que les Chinois, Américains et Indiens, les plus gros émetteurs de CO2 dans le monde, sauront l’apprécier à sa juste valeur.

(1) Nombre de containers transitant dans les ports du monde entier

(2) 80.000 avions par jour sillonnent les cieux.

Photo : https://www.usinenouvelle.com/mediatheque/3/4/9/000313943 – Le Bougainville : 240.000 tonnes, 87.000 chevaux, 17.722 containers, 330 tonnes de fuel par 24h, 666 Kg de CO2 par Km parcouru.

Un commentaire

  1. Ce que l’on constate aujourd’hui a débuté dans les années 70 avec le réveil de la grande bourgeoisie mise en sommeil après la guerre, telle la loi dite Pompidou-Rothschild décidée en 1974 relative à la privatisation de la création monétaire jugée parfois comme le cheval de Troie de la dette. Aujourd’hui on assiste à un coup d’état au ralenti, la démocratie s’affaiblit, le poids des multinationales s’accentue sans qu’aucun de nous avons fait le choix de cette société et pourtant nos élites poursuivent allègrement dans cette voie – terrifiant ! Hier c’était les USA, aujourd’hui l’Europe la lecture de la politique US explique la notre, se sont les mêmes profils, les mêmes mécanismes avec pour principe de diviser pour nous contrôler afin d’assurer leurs pouvoirs – cependant ils ne représentent que 1 % de la population et nous sommes le peuple, ne votons pas avec le pied et allons voter.

    http://www.tv-replay.fr/22-01-19/trump-et-le-coup-d-tat-des-multinationales-arte-13325012.html

Répondre à Roger Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *