1

Pont-Scorff : Municipales 2020 coup d’envoi

Le quotidien Ouest-France du 28 novembre 2019 vient de donner le coup d’envoi médiatique des municipales 2020 à Pont-Scorff en consacrant un imposant article sur le maire sortant (voir plus bas).

Plutôt accommodant cet article signé Loïc Tissot. La carrière municipale de M. Pierrick Névannen y est fidèlement retracée, ponctuée par les faits marquants de ses précédents mandats. Sont mentionnées aussi les opérations en cours sur la commune ainsi que les projets dans les tuyaux. On ne voit donc pas, à la lumière de tous ces actions positives, pourquoi le maire sortant, sauf bien sûr pépin de santé dont personne n’est à l’abri, ne se représenterait pas. D’autant qu’il est encore jeune malgré ses 30 ans… de Premier magistrat de la ville mais loin de l’âge canonique de son homologue Marseillais, Jean-Paul Gaudin (80 ans).

Quitter définitivement un bureau où l’on a passé une grande partie de sa vie ne doit pas être une décision facile à prendre surtout si l’on n’est pas obligé. Pas plus aisée que de désigner un successeur parmi ses équipiers qui ne manquent pas de talent… et peut-être d’ambition.

Le suspense reste donc entier comme le souligne le journaliste, et le restera encore quelques semaines, l’ intérêt de M. Névannen n’étant pas de s’exposer trop tôt. Autre question, M. Marcel Dronval annoncé comme opposant déclaré par le journal, sera-t-il le seul à affronter le maire sortant (ou un de ses adjoints) ? Peut-être un troisième prétendant comme en 2014 ? Encore un peu de patience chers amis et nous serons fixés.

L’article de l’Ouest-France est disponible ICI.

Pour information, la commune n’aurait pas encore atteint les 4.000 d’habitants (voir la courbe INSEE ci-dessous). Cliquez sur la courbe pour l’agrandir.

Photo : la mairie convoitée – Carte postale offerte par un ancien scorvipontain que je salue au passage.