1

Ça va mieux !

L‘information, me semble-t-il aurait mérité un meilleur traitement et particulièrement qu’on s’y attarde davantage. En effet, ce n’est pas tous les jours que nos gouvernants annoncent de bonnes nouvelles. La tendance générale est plutôt à la sinistrose avec les augmentations qui fleurissent et les lois restrictives, parfois liberticides qui voient le jour. Mais, en cette fin janvier, miracle, on apprend que le chômage est en très nette baisse (plus forte baisse depuis 2008 !) pendant que les créations d’entreprises augmentent . Tout donc semble aller dans le bon sens.

La presse s’en est fait l’écho mais se n’est pas enflammée. Les médias n’ont pas jugé utile de s’appesantir sur des résultats qu’elle estime probablement encourageants mais pas encore assez spectaculaires. Cette frilosité m’a interpellé et incité à me pencher sur les chiffres annoncés. En y regardant de plus prêt on s’aperçoit que les critères d’évaluation des chômeurs ont changé. Rien de surprenant si l’État souhaite réaliser 3,4 milliards d’économies sur le régime d’indemnisations des chômeurs au cours de la période 2020-2021. On durcit les conditions d’indemnisations (durées et montants) et les personnes se retrouvent moins nombreuses dans les différentes catégories auxquelles elles sont rattachées. Ceci peut expliquer cela.

Concernant  les créations d’entreprises, le site gouvernement.fr nous apprend donc qu’avec 815.000 créations d’emplois, la France a enregistré un nouveau record qui concerne tous les types de création d’entreprises. On ne peut que s’en féliciter mais, dans le même temps, combien de suppressions d’entreprises, d’usines et de dépôts de bilan ? Les statistiques sur ces points sont nettement moins claires. On parle de fermetures, de défaillances, de délocalisations mais aucune statistique globale n’est consultable sur le Net. Il est vrai que par nature, on est plutôt enclin à mettre en avant les bonnes nouvelles.

Ce qui me conduit à penser que ce gouvernement, comme les précédents d’ailleurs, se veut avant tout rassurant afin de préserver le moral des français. Exit les milliards de dette qui s’accumulent depuis plusieurs décennies (2.415 milliards fin septembre 2019 soit 100,4% du PIB). Dans le flot continu des nouvelles quotidiennes peu réjouissantes, une bonne information a le mérite d’apporter un peu de soleil et on l’accueille avec plaisir.

A propos de soleil, et pour conclure, je vous propose une petite vidéo souriante empruntée à l’émission Quotidien qui montre que les gouvernements, disciples du psychologue Coué, se suivent en appliquant les mêmes antiennes.

Photo :  https://pasidupes.blogspot.com/ – Vidéo : Émission Quotidien du 28 janvier 2020 (Attention à votre bloqueur de pub qui doit être désactivé pour accéder au site).