Le coronavirus menace nos stocks de médicaments !

Dans l’immédiat, il y a du stock, donc tout va bien pour ce spécialiste – es pénurie de médicaments – de l’Académie nationale de pharmacie qui était l’invité de Jean-Jacques Bourdin sur RMC le 13 février 2020   (son interview est en fin de billet). Mais il faut savoir que l’Europe est dépendante de l’Asie à 80% de sa production en matière première de médicaments; la Chine et l’Inde étant ses principaux fournisseurs. On voit se profiler le danger.

Quelle drôle d’idée d’aller là-bas pour s’approvisionner en génériques, antibiotiques, vaccins et autres anti-cancéreux indispensables aux européens ! Il n’est pas nécessaire de vous faire un dessin, vous l’avez compris, si l’on a besoin de la Chine et de l’Inde ce n’est pas parce que ces pays sont en avance en pharmacologie comme nous le sommes en aéronautique. Mais tout simplement parce que des entreprises européennes et notamment françaises se sont installées là-bas, à l’abri du fisc et à portée d’une main d’oeuvre et de matières premières à bas prix. Sans oublier l’extrême complaisance des autorités chinoises en matière d’environnement.

D’après le spécialiste, 3.000 usines fabriquent, pour l’Europe, des médicaments en Chine et 4.000 en Inde.  Il y a en Chine un “fleuron” de notre industrie pharmaceutique; Sanofi (Dépakine) qui emploie 8.000 personnes dans 8 succursales et 3 unités de production dont le rythme de fabrication a forcément ralenti à cause du virus. Les conditions sanitaires deviennent préoccupantes de même que l’attitude des autorités politiques, imprévisibles en pareille situation.

Il serait bon qu’à la lumière de cette propagation de virus, notre commissaire européen à la santé se libère de l’emprise des lobbies et reconsidère les conditions de délocalisation dans les pays sur lesquels l’Europe n’a aucun pouvoir. Il faudrait donc relocaliser urgemment, mais il y a peu de chance que ces sociétés veuillent retrouver en France ou en Allemagne des conditions de travail qui les ont fait fuir !

Le libéralisme est parait-il né en France. Une invention manifestement à repenser.

Photo : Exoportail.com