Municipales Pont-Scorff – La liste complète de M. Dronval

Avec un peu de retard pour cause de petites vacances, je viens, comme annoncé, vous communiquer les articles de presse qui font référence à la présentation de l’équipe complète de M. Marcel Dronval pour son projet de conquête de la mairie de Pont-Scorff.

Parmi les visages qui me sont familiers sur les photos présentées par la presse, j’ai reconnu celui de M. Christophe Derrien que j’ai eu le plaisir de « coacher » lorsque je m’occupais des jeunes au CS Quéven. Pour la petite histoire, ce charmant garçon, a un lien de parenté avec une personne de la liste adverse. Des repas de famille qui, à coup sûr, ne vont pas manquer d’ambiance.

Nous connaissons dorénavant les deux équipes en présence ainsi que leur programme. Reste maintenant à convaincre les Scorvipontains. Des réunions publiques seront prochainement organisées par les deux prétendants à l’autorité municipale. M. Dronval exposera son programme les 28 février et 12 mars prochains à 20h à la salle Polyvalente de Pont-Scorff; quant à M. Névannen, il n’envisagerait qu’une seule réunion, une semaine avant le premier tour. (1)

L’article du Télégramme présentant l’équipe de M. Dronval est ICI. Celui de l’Ouest-France est .

(1) Un second tour peut ne pas être nécessaire si, dès le 15 mars, une liste obtient la majorité absolue des suffrages exprimés (50% plus une voix) et si elle recueille aussi un nombre de voix égal ou supérieur à 25% des inscrits.

image_pdfimage_print
N'hésitez pas à partager cet article

6 commentaires

    1. Un internaute me signale que la seconde condition de 25% d’inscrits pour l’élection au premier tour ne serait pas indispensable. Ignorant le code électoral, je laisse aux spécialistes le soin de clarifier ce point.

  1. Ça se précise dans les écuries, les naseaux fument les têtes remontent. Cependant, mon canard matinal éveille mon attention sur deux règles qui concernent les élus de l’ensemble des instances représentatives. La première qui fait du Reuz à Carhaix (Télégramme 22/02) ”  Impose la domiciliation du conseiller dans la commune ou son inscription au rôle des contributions directes (imposition locale) “. L’autre concerne le renforcement des règles de prévention du conflit d’intérêt, il est temps.

Les commentaires sont fermés