Coronavirus (COVID-19) : on y comprend plus rien !

Un fidèle internaute que je remercie m’adresse les coupures d’articles suivantes:

(Agrandissez les articles en cliquant dessus)

Ouest France de ce matin, première page :
Coronavirus : la vie reprend dans le Morbihan
Cinéma, marchés et réunions à nouveau autorisé…

Du coup tout est reparti…par exemple à Ploemeur :


Et pourtant en y regardant de plus près :

– ce soir sur les news Orange ;

 

– ce soir sur le site Ouest France :

 

 

Alors, qu’est-ce qu’on fait ???!!!???

Photo : https://www.google.com/search?q=coronavirus&client=firefox-b-d&source=lnms&tbm=isch&sa=X&ved=2ahUKEwjX4_H7kYnoAhUDzoUKHaMcDKIQ_AUoA3oECBMQBQ&biw=1728&bih=818#imgrc=BsNIMKyzFG33LM

image_pdfimage_print
N'hésitez pas à partager cet article

4 commentaires

  1. Effectivement, il y a de quoi s’y perdre et/ou s’interroger sur le bien fondé de certaines directives des autorités qui semblent changer aussi rapidement qu’elles sont apparues et qui sont des plus surprenantes. Ainsi, en quoi est-il plus risqué de fréquenter un marché en plein air qu’un supermarché ??? Notre nouveau ministre de la Santé, assisté de son directeur général, essaient de paraître rassurants en déclarant que notre dispositif est en mesure d’affronter l’épidémie … Quand on sait l’état de notre système de santé avec ses hôpitaux à bout de souffle et ses personnels saturés, il y a vraiment de quoi en douter. Heureusement, la France ne se trouve pas dans la situation de l’Italie. Du moins pas encore.

  2. Le JDD titre ” Coronavirus : on fait-on vraiment trop – Coronavirus le gouvernement prépare un plan d’urgence économique…. Lorsque l’Italie met en Quarantaine quelque 15 millions d’habitants et ferme tous les cinémas, la Chine est verrouillée, New York et la Californie déclarent l’état d’urgence sanitaire, la France ferme des écoles dans des régions entières, le risque sanitaire de l’UE passe à élevé et s’interroge sur un contrôle aux frontières, il semble bien que la grande affaire de nos autorités soient les municipales sacrées alors qu’il serait si facile de décaler de 6 mois ces élections avec pour avantage en cas d’aggravation du bazar que les équipes en place soient comme on dit au courant de leurs dossiers…. Pensées pour tous nos soignants…

Répondre à Skorf Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *