1

COVID-19 : le vaccin Pfizer (1) pas encore au point et toujours dangereux !

Avant toute chose, il est bon de le rappeler, le vaccin Pfizer comme les autres vaccins ARN Messager, est un vaccin expérimental.

Il est par conséquent toujours en tests (jusqu’en 2024) c’est pourquoi il est distribué dans le monde avec la mention EUA (autorisation d’utilisation d’urgence) accordée par la FDA (Food and Drug Administration) américaine. Il n’est donc pas surprenant du fait de son invalidité, que des effets indésirables soient observés de-ci de-là et portés à son discrédit. Ce laboratoire, selon la revue L’usine nouvelle, est passé d’une production initiale de 200 millions de doses à 3 milliards en 2021 (2). En se basant sur le pourcentage d’effets secondaires estimés en France par l’Agence du médicament à 0,07 % (dont 27 % d’effets graves), une projection du nombre de personnes pouvant être victimes d’effets indésirables dus au Pfizer dans le monde en 2021 donnerait 2.100.000 dont 567.000 graves ! Ce serait parait-il le prix à payer pour préserver la santé des autres. Pour certains ce prix sera élevé comme nous le verrons plus bas.

Mais son efficacité bien qu’estimée à 97 % reste relative selon Le Monde car ce pourcentage ne s’applique qu’aux cas symptomatiques. Pour les autres cas (combien sont-ils ?)…mystère ! Sont-ils aussi nombreux que les symptomatiques ? Le journal ne le dit pas. En outre, à la lumière de l’insistance des autorités gouvernementales pour administrer une troisième dose aux personnes de plus de 65 ans ainsi qu’aux malades présentant des comorbidités ou encore des maladies auto-immunes, son efficacité ne peut être considérée que temporaire (4 à 8 mois). Sera-ce suffisant pour obtenir son autorisation de mise sur le marché ? Personne n’en doute. 🙂

Dans l’excellente revue NEXUS N° 136 d’octobre/novembre 2021(indépendante et sans publicité) le docteur urgentiste Denis Agret (3) donne un bilan précis des décès en France au premier semestre 2021: « Au 22 juin 2021 nous étions à 828 décès à la suite des vaccinations toutes marques confondues : 633 avec Pfizer, 131 avec AstraZaneca, 31 avec Moderna, et 3 pour Janssen (ce dernier chiffre n’est pas significatif, c’est le dernier vaccin et il est utilisé depuis peu)… ».

Les médias, il faut en convenir parle peu des effets secondaires des vaccins; ces derniers, pourtant sont bien réels, au moins statistiquement (voir plus haut, pour ceux qui en douteraient). Mais il est préférable probablement de ne pas trop en parler, le nombre d’antivax dans le pays restant important, même si beaucoup d’entre eux se sont faits vacciner par la force des choses. A l’échelle de notre pays, bien que plusieurs milliers d’effets indésirables aient été recensés, il n’y aurait pas assez de personnes touchées (au prorata des doses injectées) pour qu’il en soit fait état régulièrement dans les médias. Pourtant, toujours selon le docteur Denis Agret, [et sans doute toujours à la même date] « … l’ ANSM dénombre 11.327 effets indésirables graves (dont AVC, infarctus du myocarde, insuffisance cardiaque, myocardite, trouble du rythme cardiaque, hémorragie, hépatite aiguë fulminante, embolie, thrombose veineuse profonde, convulsion généralisée, paralysie faciale, syndrome de détresse respiratoire aiguë, choc anaphylactique avec ou sans coma). Bref, la liste est longue, sans oublier la survenue de la Covid-19 dont certaines formes peuvent être graves« .

Comme si le tableau n’était pas assez inquiétant, voilà que Pfizer lui-même confirme que « les personnes qui ont été vaccinées contre le COVID-19 produisent des protéines de pointe excessives capables de passer la barrière hémato-encéphalique et de causer des dommages irréparables au cerveau« . Cliquez sur l’image ci-dessous pour obtenir quelques éclaircissements.

Pfizer confirme que les personnes vaccinées contre le COVID peuvent transmettre des protéines de pointe et nuire aux personnes non vaccinées

Le document de Pfizer auquel le site fait référence est un fichier PDF de … 146 pages en anglais ! Je vous donne le lien uniquement pour citer la source. Pour celles et ceux qui souhaiteraient malgré tout en prendre connaissance, et de préférence dans notre langue, je les invite à fractionner le fichier en plusieurs documents puis d’activer, pour chacun des fichiers, le traducteur proposé ICI (attention le nombre de traductions est limité).

Plus simplement, vous pouvez consulter le site suivant qui apporte des explications plus compréhensibles sur le problème évoqué.

Comme vous le constatez, tout n’est pas si rose au royaume de la vaccination. Quid des effets sur les femmes enceintes, les embryons, les anciens dans les Ehpad ? Fort heureusement, la majorité des personnes passent apparemment sans encombres les deux premières doses. Mais qu’en sera-t-il des suivantes ? Pourra-t-on ainsi ad vitam recevoir tous les six mois de nouvelles doses sans implications sur notre future santé ?

Qu’à cela ne tienne, les effets indésirables ne sont pas de nature à ralentir Pfizer dans sa course effrénée pour sauver l’humanité. « Dans sa compétition au profit » diront les mauvaises langues ! On pourrait effectivement les croire en observant les moyens publicitaires employés pour notamment séduire la jeunesse : « Faites-vous vacciner vous deviendrez des Super Héros« . Plus rien ne les arrête ! Après les prêtres pédophiles qui abusent physiquement les enfants, voici les laboratoires qui conditionnent leurs pensées. Voyez ci-dessous le clip que le labo américain Pfizer a concocté à leur attention. Difficile d’y résister à 8-10 ans, même si on a peur des seringues ! 🙂

Pour éviter de tomber dans un pessimisme mortifère, je vous propose d’écouter en avant-première, le discours du Président Macron annoncé ce soir et vu par Ricardo (le 7 novembre 2021). Merci à mon ami Christian pour ce moment de détente.

Photos : https://www.drugdiscoverytrends.com – Nexus – https://www.shutterstock.com – Vidéo Exoportail – https://www.laminutedericardo.com/LMDR/urgent-discours-presidentiel-en-avant-premiere/

(1) Le laboratoire américain Pfizer est associé au laboratoire allemand BioNTech lequel a inventé le vaccin anti Covid aujourd’hui le plus vendu dans le monde. Pfizer est le deuxième plus grand laboratoire après NOVARTIS. Si vous souhaitez creuser le sujet « Big pharma » la Chaîne TV ARTE lui a consacré récemment un reportage assez édifiant sur les pratiques peu scrupuleuses de ces officines mondiales dont les 5 principales sont Novartis, 45 milliards de dollars de C.A annuel – PfizerJohnson & JohnsonRoche et Sanofi le Français qui annonce, plus de 40 milliards de dollars de C.A annuel.

(2) Pour information, ce même journal précise que la production mondiale de vaccins anti-Covid est évaluée à 12 milliards de doses pour 2021 et pourrait atteindre le chiffre de 24 milliards de doses en juin 2022 !!

(3) Le docteur Denis Agret a été urgentiste pendant 15 ans. Il a passé 6 mois dans un centre d’investigation clinique et travaillé au sein du Département d’information médicale et de la fondation « Partage et Vie ». Il a créé le site « Adopte ta politique sanitaire« .