Un général de gendarmerie au rapport !

«Les gendarmes sont inquiets car on prend plus soin des auteurs que des victimes» «Les auteurs d’atteintes aux biens (cambriolages, vols…), les plus importantes numériquement, bénéficient d’un traitement pénal qui leur permet de continuer à exercer leurs activités.» 65% des cambrioleurs interpelés dans les Bouches-du-Rhône en novembre 2013 «sont à nouveau dans la nature».

C’est dans ces termes iconoclastes que s’est exprimé le général Soubelet, numéro 3 de la Gendarmerie, le 18 décembre 2013 devant la Commission parlementaire de “Lutte contre l’insécurité”. Ses propos, comme vous pourrez les entendre dans la petite vidéo ci-dessous, n’ont pas manqué de provoquer quelques vagues dans les ministères de l’Intérieur et surtout de la Justice où madame Taubira interpelée par des journalistes a préféré ne pas s’étendre sur le sujet. Ce gendarme courageux se trouve probablement au maximum de son grade et ne doit plus avoir de soucis pour son avancement. Saluons néanmoins son audace et sa franchise qui nous permettent désormais d’affirmer, preuves à l’appui, que nos dirigeants sont trop laxistes en matière de sécurité des biens et des personnes. Sauront-ils écouter l’avis d’un homme de l’art ? Rien n’est moins sûr !

[youtube=http://www.youtube.com/watch?v=pMwZkLe9W-E&w=448&h=252&hd=1]
Vidéo :Youtube

  1. Bravo pour le courage des propos de ce militaire de haut rang.
    Surtout lorsque l’on voit la réaction immédiate des politiques, de Vals en particulier …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *