COVID-19 : L’application STOP COVID est “installée” sur votre smartphone – Le saviez-vous ?

Je précise “installée” et non “activée”. Et oui, Google a fait le nécessaire à la demande du gouvernement. Un petit coup de Play Store général et hop ! Voila l’application Stop Covid-19 discrètement installée sur votre portable, qu’il s’agisse d’un iPhone ou d’un Androïd. Ce qui est rassurant, à première vue, c’est que l’application est en position “désactivée”. Mais elle peut, suite à une erreur de manipulation ou à une volonté délibérée de Google, se retrouver “activée” à votre insu ! Si vous avez un doute sur sa présence – comme moi il n’y a pas encore si longtemps – procédez comme suit (portables Androïd) :

1) Allez sur Réglages ou Paramètres.

2) Dans la longue liste présentée trouvez et sélectionnez Google. Vous devriez voir apparaître alors un petit rond (virus) rouge comme ci-dessous.

3) Cliquez sur les trois petits points en haut à droite (et sur la photo pour l’agrandir).

4) Cliquez ensuite sur Utilisation/Diagnostic.

5) Cliquez enfin sur Désactiver la fonction pour être sûr(e) que l’application ne fonctionnera jamais… si bien sûr, vous ne souhaitez pas être tracé(e). Dans le cas contraire, activez !

Dernière minute :

Je devais en rester là avec ce billet il y a deux jours quand hier, sous le haut patronage de l’AFP, les médias, dès potron-minet, se sont mis à dire du mal de Stop Covid ! RMC, aux journaux du matin, et France Inter suivie de RTL en journée, ont annoncé que l’application était un échec évoquant seulement 2.300.000 Stop Covid-19 dans la nature. Que recouvre ce chiffre en réalité ? S’agit-il précisément d’utilisateurs, de téléchargements, d’installations, d’activations, nos amis journalistes n’ont pas jugé utile de le préciser.  Très sincèrement, vu que l’application a été téléchargée à mon insu, je pense que le terme ad hoc est « utilisateurs ». On comprend alors plus facilement le flop de l’opération, le chiffre ne représentant en réalité que 2 français intéressés sur 30 ! Quand on sait par ailleurs que ladite application coûte entre 200.000 et 300.000 euros par mois et qu’elle n’est pas compatible avec ses homologues européennes on peut véritablement parler de fiasco. Il devrait y avoir normalement une suite à cette affaire (rupture de contrat, pénalités, message Google, désinstallation automatique des smartphones…). Mais rien n’est moins sûr. 🙂

Note : j’ai cherché à désinstaller carrément l’application. Mais elle ne figure pas (?) dans la liste proposée par mon appareil. Bizarre non ? Si vous savez pourquoi, la rubrique Commentaire vous est ouverte.

Photos : Internet et JDPS.

image_pdfimage_print
N'hésitez pas à partager cet article

10 commentaires

  1. Idem bien sûr avec mon smartphone sur lequel j’ai désactivé la fonction puis diffusé l’info à mes amis.
    La CNIL n’aurait-elle pas à intervenir dans ce cas de figure?

    1. Merci à Eliz et GM pour avoir confirmer l’info. JC ne l’a pas fait à moins qu’il possède un Apple ou qu’il s’en fiche tout simplement. Cela dit, pour en revenir à l’appli, il est réconfortant de voir que les autorités sont prêtes à tout, même à nous éviter un téléchargement, pour notre bien. Sympa ! 🙂

    2. Bonjour GM,
      Agissant dans le cadre d’un plan d’urgence, je ne pense pas que les autorités devaient disposer du feu vert de la CNIL pour intervenir dans nos Smartphones. D’autant que lesdites autorités affirmaient ne pas communiquer ni ne manipuler en rien nos données personnelles dans le cadre de cette application.
      Si les autorités le disent… on peut leur faire confiance. 🙂

    1. Salut Stef,
      Pas sur Apple ? J’avais pourtant, aussi, la marche à suivre pour ces smartphones. 🙂
      1) Aller sur Réglage
      2) Confidentialité
      3) Cliquer sur l’icône Santé (cœur rouge)
      C’est ce que tu as fait ?

      1. il faut avoir installé l’appli du gouvernement “Stop Covid” pour ca .
        sur mon tel, “la journalisation des expositions” est desactivée et grisée 😉

        1. Salut Stef,
          Pour activer une application elle doit être normalement installée… à moins que l’activation de “la journalisation des expositions” déclenche le téléchargement. Ce qui serait quand même surprenant et un moyen détourné, l’utilisateur pensant qu’elle est déjà sur son Smartphone. Pas très claire cette affaire ! Reste à savoir ce qu’il va maintenant se passer, l’application étant un bide… et un trou financier. Si les “infors” sont malins ils vont développer une interface avec les autres applis européennes ou utiliser celles déjà existantes, et sauver ainsi la poule aux œufs d’or. Affaire à suivre donc.

  2. WOW, je viens de vérifier sur mon Androïde et en effet, l’appli est installée en mode désactivée. Edward Snowden a payé cher de révéler combien nous étions surveillés! Ce n’est pas de la science-fiction.

  3. Lorsque les éoliennes ont été implantées, des connards ont crié au scandale parce que cela allait avoir une action sur le sens de rotation de la terre. Ce sera toujours ainsi. Je m’en fous d’être tracé, avec ou sans stop-covid, nous le sommes. Faire confiance aux journalistes, aux spécialistes qui se gargarisent de tout savoir et se contredisent, c’est le propre des français qui adorent se faire manipuler. Après tout, chacun est libre de se faire….

Les commentaires sont fermés