Médecins hospitaliers : le CDD une excellente formule

Entendu de la bouche de Madame Buzyn notre dynamique ministre des solidarités et de la Santé, invitée par Jean-Jacques Bourdin sur RMC le 9 ou 10 juillet dernier avant 8h00. Le podcast étant introuvable je ne puis être plus précis sur la date comme d’ailleurs sur l’exactitude de ses propos. Néanmoins, elle affirmait en substance et avec beaucoup de sérieux qu’il existait en France des médecins spécialisés dans… l’intérim !

En cette période de pénurie dans les hôpitaux, l’information avait de quoi surprendre. Je pensais qu’ils étaient tous au boulot et j’ignorais qu’il existait “une réserve”. Le principe de fonctionnement de ce mode de recrutement est simple et rémunérateur (encore quelque temps). En sous effectifs (la faute à qui ?), les hôpitaux font appel (elle n’a pas précisé selon quel procédé) à ces médecins qui n’attendent qu’on les sollicite. Ceux-ci se font payer à la journée entre 2 et 3000 euros ! La Ministre n’a pas davantage indiqué depuis combien de temps perdurait cette pratique, mais elle a affiché sa détermination à la réglementer. Pour être plus précis, elle souhaite que ces médecins qui rendent de grands services aux hôpitaux, perçoivent désormais des émoluments moins élevés.

En accord avec l’Ordre des médecins elle a fixé à 1400 euros (un SMIG !) la rémunération maximale journalière que verseront les hôpitaux à ces intérimaires dont on ignore également le nombre. Réduction des dépenses oblige.

Voici un dialogue presque imaginaire qui aurait pu être entendu il y a peu dans un hôpital de l’AP-HP.

Salut Pierre, as-tu vu Yasmine récemment ? – Yasmine ? Elle était en cardiologie la semaine dernière où elle a travaillé 7 jours. Elle m’a dit qu’a l’issue de cette période d’intérim elle envisageait de passer quelques jours à Miami. Remarque, avec 20000 euros en poche elle a bien raison. Il faut en profiter tant que la ministre est généreuse avec nos CDD.

Photo : https://1.bp.blogspot.com/-wGaQI0blG0c/WWtghf3m0sI/AAAAAAAAGzc/6Ks-VBvtFVcnNLGkUeRReiaHFPIldPkmgCLcBGAs/s640/Buzin

Un commentaire

  1. Critiques régulières et lassantes de nos excellents hôpitaux et de notre sécu, par contre silence total sur le domaine libéral et les mutuelles. Ils faudra un jour qu’ils choisissent entre le marché et le peuple, pas simple, la première cause de faillite personnelle aux USA est la maladie grave…

LAisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *