Linky : les buts inavoués d’EDF – 27 minutes pour TOUT comprendre

Après le smartphone qui nous localise et indique nos déplacements, après les caméras dans les rues qui nous épient et les réseaux sociaux qui affichent nos penchants bons et mauvais, voici Linky le mouchard d’EDF qui va permettre l’espionnage de nos activités domestiques et, si nécessaire, de les réguler. Décidément, le progrès technique s’il nous facilite la vie, a une fâcheuse tendance à pénétrer dans notre intimité ! Les tricheurs et malfaiteurs sont avertis.

Le sujet que je vous propose date un peu (3 mois) mais reste néanmoins d’actualité et le sera je pense encore un bon moment. Il s’agit d’un reportage réalisé par l’équipe d’ Envoyé spécial le 14 juin 2018 et dont le lien m’a été adressé par une fidèle lectrice de mon blog que je remercie et salue au passage.

En 27 minutes les journalistes de France 2 exposent avec justesse et sans concession les travers observés et les inquiétudes soulevées par l’installation de ces nouveaux compteurs très justement qualifiés de communicants. Je vous invite à regarder ce reportage en fin de billet, qui en dit long sur la face cachée de cette technologie et que le gouvernement veut à tout prix nous imposer (si EDF n’atteint pas l’objectif fixé par nos dirigeants, elle sera lourdement pénalisée). Au-delà des dangers auxquels les usagers sont physiquement exposés et des risques de divulgation de nos données personnelles, les compteurs Linky vont donner à EDF toute latitude pour gérer la distribution de l’électricité en fonction de ses propres besoins et pas toujours des nôtres.

la pieuvre Big brother, le célèbre personnage de fiction du roman 1984 de George Orwell, déploie lentement et insidieusement ses tentacules pour mieux nous contrôler. Si vous ne souhaitez pas qu’EDF sache ce que vous faites chez vous le jour comme la nuit et si vous possédez encore votre “vieux” compteur à l’intérieur de votre domicile, je vous invite à le défendre bec et ongles (EDF considère que si 5 % des foyers français ne sont pas équipés en Linky, elle aura quand même atteint son objectif. Ce fameux 5 % d’ailleurs est aussi le chiffre des opposants à la vaccination systématique considéré comme acceptable par les autorités de santé).

                               

Photo et vidéo : France 2 – Envoyé spécial

LAisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *