Parlement européen : un petit paradis

L‘actualité étant particulièrement riche en ce moment (1) je n’arrivais pas à fixer mon choix sur un sujet particulier quand il m’a été adressé cette petite vidéo de 5 minutes que je vous propose ci-dessous. Vous pourrez constater que pendant que de nouvelles taxes nous tombent dessus comme des balles et obus à Gravelotte, du côté de Bruxelles/Strasbourg ce sont les indemnités qui tombent comme des confettis dans les poches de nos députés européens.

A quelques mois des élections européennes cette vidéo arrive presque opportunément pour nous aider à comprendre l’engouement que peut susciter de telles élections auprès de nos politiciens en mal de reconversion et/ou de complément de retraite.

                    

                                          

(1) Transition écologique, CAO pour migrants à Arzano, multiplication des taxes, hausses exorbitantes des carburants, baisse du pouvoir d’achat, augmentation du chômage, itinérance du Président dans l’Est, élections américaines dont presque tout le monde s’en moque, immeubles qui s’effondrent à Marseille, hommage aux maréchaux, harcèlement scolaire, commémorations, manifestation des gilets jaunes…

Photo : https://lnt.ma/wp-content/uploads/2016/11/parlement-europeen1

1 commentaire

  1. L’exemple vient d’en haut, paraît-il, ou c’est ce qui devrait être. On en est loin et l’on constate que celles et ceux qui nous imposent sans cesse des réformes, sous prétextes de déficits et d’économies, sont fort peu économes de nos contributions et très peu enclins à réformer leur propre comportement. Il n’est donc pas étonnant que les citoyens considèrent les élus européens et les autres comme étant “hors sol” ou quelque peu déconnectés des réalités du commun. Les prochaines élections pourraient justement être l’occasion pour les électeurs d’exiger quelques réformes en matière de transparence (Ex.: rémunérations, justificatifs de dépenses, limitation des lobbies, etc) et de fonctionnement plus démocratique, ne serait-ce que pour éviter trop d’abstentions et/ou un déferlement de votes extrémistes.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *