Fraude à la carte vitale : 14 Milliards à récupérer

Ça tombe bien, c’est l’argent que le gouvernement envisage d’investir dans les transports sur la période 2018-2022 (13,4 milliards précisément). Pour la période suivante 2023-2027 – mais ce ne seront plus les mêmes aux affaires dans 4 ans – il prévoit 1 milliard de plus !

Cette somme, vous l’avez bien lue, est uniquement destinée aux transports. Imaginez les milliards supplémentaires qu’il va falloir trouver pour la transition écologique, la transition énergétique (ce n’est pas pareil) et les autres ministères (Santé, Armées ,Intérieur, Justice…).  Bon, vous allez me dire, ce n’est pas un gros problème dans la mesure où l’emprunt reste la solution favorite des gouvernements qui se sont succédé depuis plusieurs décennies. Et, les banques sont là pour ça et aussi… pour empocher les intérêts !   Ils ont beau régulièrement nous dire qu’on ne peut pas indéfiniment creuser la dette que l’on va laisser à nos enfants, ils continuent malgré tout et inlassablement à emprunter chaque jour sur les marchés (fonds de pension) pour payer justement les pensions, les fonctionnaires et de multiples autres dépenses.

La solution est tellement pratique qu’elle est devenue, comme les antibiotiques, automatique. A un point qu’aucune de nos têtes d’œufs ne se pose la question : “Il y a-t-il d’autres moyens que les impôts et les taxes pour faire rentrer l’argent dans les caisses de l’État ?”.

Eh bien oui, il y en a. Cela s’appelle faire des économies en réduisant certaines dépenses et en faisant la chasse aux gaspillages et aux fraudeurs. Écoutez M. Charles PRAT ancien magistrat de la Délégation national à la lutte contre la fraude (DNLF) au Ministère du Budget. Il est interrogé sur Europe N° 1 par Matthieu Belliard où il évalue le montant de la fraude à la carte vitale délivrée aux français de l’étranger. Cette fraude repose tout simplement sur de faux documents insuffisamment contrôlés !

                            

Alors convaincu(e) ? Eh bien ce brave homme est un menteur et un colporteur de fausses nouvelles si l’on croit notre ministre de la Santé Agnès Buzyn – Madame 11 vaccins pour nouveaux-nés – relayée par le quotidien de Centre droit, Ouest France, toujours prompt à appuyer les décisions gouvernementales.

Je vous laisse faire votre opinion entre la parole d’un magistrat professionnel et celle d’une ministre en CDD qui doit éviter les scandales pour ne pas écourter son mandat. Pour ce qui me concerne, la mienne est faite, sans hésitation.

Photo : https://www.tahiti-infos.com/photo/art/grande/9739861-15709126.jpg?v=1466816600

Un commentaire

  1. Le corps politique, dans son ensemble, devrait être composé de plus de gestionnaires et moins de notables ou de banquiers d’affaires, cette fraude à notre Sécurité sociale, notre patrimoine commun est une honte et encore si c’était la seule. Par exemple, la France distribue pour quelque 35 milliards de subventions à quelques 250000 associations dans une parfaite opacité malgré le livre jaune budgétaire. Parlons aussi de ces 1244 agences de l’état pour quelque 50 milliards sous les critiques de la cour des comptes. A ce sujet je viens de découvrir comme vous, que la CNDP payait bien et c’est sans danger, dans ma prochaine vie j’irai bosser dans cette boutique. Bref, une idée à retenir pour le grand déballage serait de créer une école ou on apprendrait aux élèves à gérer rigoureusement les sociétés publiques, les politiques de répartition, l’argent public de la France, cette école pourrait se nommer par exemple, l’Ecole Nationale de l’Administration.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *