L’ANSES recrute chez Monsanto !

Dans le monde merveilleux du libéralisme à tout va et du copinage entre privé et public, il y a belle lurette que le mot “scrupules” a perdu tout son sens. Aujourd’hui les cadres dynamiques lui préfèrent “opportunités” bien plus accrocheur.

Voici un nouvel exemple de perméabilité, voir de permissivité, entre une agence publique de L’État, (l’ANSES, Agence Nationale de SEcurité Sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail) et le monde interlope du lobbying. Il est vrai que, tant qu’à choisir une directrice en communication, autant en recruter une qui saura prêter une oreille attentive à ses anciens employeurs et, de fait, sera mieux à même de comprendre leur argumentation.

L’heureuse élue se nomme Sophie Le Quellec. (1) Selon le Canard enchaîné du 12 juin 2019, elle a œuvré pour Monsanto par le passé et considère que c’est un atout pour qui ne craint pas la complexité…. Déjà réactive la mâtine ! Voir l’article ci-dessous que vous pouvez agrandir en cliquant dessus.

(1) Extrait de son pedigree présenté par Viadéo (cliquez sur l’image pour l’agrandir) :

Photo : https://fr.linkedin.com/in/sophielequellec

Un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *