Madame Lagarde, une grande comique !

Photo : http://ripostelaique.com/

A l’occasion des obsèques du roi d’Arabie madame Lagarde, la directrice du FMI, s’est fendue d’une tirade surprenante que le roi des faux-culs n’aurait jamais osé prononcer. Jugez-en :

Abdallah « était un grand leader ». « Il a mis en place un certain nombre de réformes en Arabie saoudite et était, de manière discrète, un grand défenseur des femmes ».

Tout est dans la “manière discrète”. Les réformes du roi sont tellement discrètes effectivement qu’elles passent inaperçues !

Quand on sait que dans cette démocratie exemplaire (l’Arabie c’est où dites ?) les femmes sont entièrement sous tutelle masculine et que l’on décapite en place publique, il faut une sacrée dose d’inconscience ou d’autre chose dans les narines pour s’exprimer de la sorte. Désolé pour cette “grande dame” mais elle m’a fait penser à Audiard dans “Les Tontons flingueurs” : les c… ça osent tout…

image_pdfimage_print
N'hésitez pas à partager cet article