stéphane travert est son nom. il lui sied bien

Photo : http://md1.libe.com/photo/1040687-000_qr7aj.jpg

Comme la plupart de ses petits camarades du 1er gouvernement Macron, M. Travert qui a en charge l’Agriculture française et l’Alimentation est d’une discrétion de violette et d’une prudence de Sioux particulièrement quand il s’agit de s’engager dans le concret.

J’ai fait sa connaissance d’une manière plus approfondie lors de l’émission Cash investigations consacrée au scandale Lactalis . Il m’avait beaucoup impressionné, dans le mauvais sens du terme, notamment lorsque, fataliste, il affirmait avec beaucoup de précautions verbales qu’il était anormal qu’un tribunal ne soit pas en mesure de faire appliquer la loi (le sujet concernait la publication obligatoire des comptes de Lactalis au tribunal de commerce de Laval).

Je l’ai donc retrouvé égal à lui-même dimanche matin, 18 février 2018 sur les ondes d’ Europe 1 où il était l’invité du Grand Rendez-vous, émission politique hebdomadaire de cette station. Je précise que, tout le monde ne le sait pas, M. Travert est un ancien socialiste, frondeur de la première heure.

Pendant une heure, sous le feu des questions précises de 3 journalistes, il a fait preuve d’une constance remarquable pour rester au niveau des généralités quel que soit le sujet abordé. Il faut reconnaître aussi qu’il a bien été aidé dans cet exercice par des journalistes davantage préoccupés par la prochaine question à poser que par la réponse apportée à la question en cours (une constance aussi dans cette profession). La langue de bois était de rigueur et ce n’est qu’à la demi-heure du débat que l’animateur principal s’en est aperçu et a osé l’avouer ouvertement à propos de… l’affaire Ferrand. M. Travert est donc un virtuose dans cet exercice oral, et un modèle de rhétorique à proposer aux étudiants de Sciences Po (1) dans la rubrique : “Parler pour endormir les foules”. Petit florilège :

Le mot travail et ses déclinaisons ont agrémenté à 32 reprises son propos soit environ une fois toutes les deux minutes. Il va donc y avoir du pain sur la planche pour les collaborateurs de notre valeureux ministre. L’expression “Faire en sorte que” ou “de telle sorte que” et ses variantes ont été répétées 16 fois ! Beaucoup d’objectifs à atteindre donc et de vœux pieux formulés. J’ai noté aussi une expression amusante dans le plus pur style macronien : “Pour l’ensemble des Français et une part d’entre eux” à propos de la suppression de la taxe d’habitation. C’est fou comme l’on peut dire de bêtises quand on parle à tort et à…Travert. Sourire

Que les agriculteurs soient rassurés; le ministre l’a confirmé, la PAC reste la première priorité française dans le budget européen (7 milliards d’euros à récupérer sur les 20,2 qu’elle mettra au pot commun cette année !) bien que des rumeurs qui circulent affirment le contraire. M. Travert contre vents et marées “reste à l’ écoute” du monde rural. Il martèle une volonté permanente de dialogue. Il va aider, il faut valoriser, il travaille en étroite collaboration avec ses collègues du gouvernement etc. etc. Bla-bla, bla-bla…

Rebelote ce dimanche 25 février 2018. A l’occasion du Salon de l’Agriculture, notre ministre, très sollicité et très en verve, était l’invité cette fois du Grand jury RTL- LCI. Je l’avoue très humblement, j’ai changé de station. Mais je suis prêt à engager les paris sur les mots et expressions qu’il a dû prononcer.

L’intégralité de ses prestations sont accessibles par les liens ci-après :

Pour Europe N° 1 : http://www.europe1.fr/emissions/le-grand-rendez-vous/le-grand-rendez-vous-stephane-travert-18022018-3577853

Pour RTL : http://www.rtl.fr/actu/politique/bio-dans-les-oeufs-contamines-au-fipronil-cet-ete-il-y-avait-des-oeufs-bio-dit-travert-7792416039

(1) M. Travert est diplômé d’une école de commerce (celle récemment visité par M. Wauquiez ?) et possesseur d’un BTS d’action commerciale très utile quand il faut séduire le client. Ceci explique peut-être cela. Sourire

1 commentaire

  1. Lui comme d’autres peut dire ce qu’il veut. En 2014 le site Atlantico indiquait que selon les sources, de Michel Barnier à Mme Reding, de 60 % à 80 % de nos lois sont des transpositions du droit européen et en cherchant un peu, nous constatons que cela concerne surtout les domaines agricoles et environnementaux, faiblement le médical et le social. Cependant, l’Europe n’est que la résultante des autorités nationales qui parfois signent des textes à en avoir mal aux mains. Il existe cependant des espaces de liberté comme la décision de notre président de stopper l’arrosage de glycomachin dans 3 ans alors que l’Europe reconduit ce truc pour 5 ans (nous verrons qui gagnent, le bon sens ou les lobbies). Notons aussi l‘explosion du BIO qui attire toutes les convoitises de l’aggrobusiness; un peu de bio dans le chimique empaquetons le tout en France et cela devient du Bio made in France.

    Bref, le peuple souhaite s’alimenter et ne pas s’empoisonner en cela la responsabilité de nos politiques est totale. L’émission d’Elise Lucet sur les pesticides montre que l’on considère le chimique comme la règle et le BIO comme l’exception, il vous appartient chers Elus de renverser les normes car hélas, le Glycomachin est l’arbre qui cache la forêt comme ce redoutable « atrazine » interdit en Europe et toujours fabriqué en France. Pour mémoire, quelque 68 000 tonnes de pesticides sont commercialisés annuellement en France premier consommateur de l’Europe, les abeilles qui participent aussi à notre PIB attendront, une folie.

    https://reporterre.net/En-Allemagne-le-salon-de-la-Bio-compte-trois-fois-plus-d-exposants-que-le-Salon

    https://www.youtube.com/watch?v=bOSVKfmFusg

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *