LES LOGOS DE FRANCE TELEVISION–caprice bien dispendieux

 

Vous avez certainement reconnu les 6 nouveaux logos de France Télévision que j’ai placés en illustration tout en haut de ce billet. Coût de l’opération 90.000 € pour la conception et la réalisation, et 50.000 pour les droits d’utilisation ! (1)

Pour celles et ceux qui n’auraient pas pris la mesure de cette petite folie de madame Delphine Ernotte patronne de FT, j’ai isolé dessous ces 6 logos, celui de France 2 et celui “commandé” à mon ami Christian pour personnaliser mon blog. Ce qui frappe en rapprochant ces 2 logos, c’est l’extrême simplicité du premier (un point rouge et un chiffre) dont d’ailleurs on perçoit mal la signification de même que la taille, la place et la couleur. Quel message est-il supposé transmettre ? Je cherche encore. Pour le second, plus sophistiqué et gratuit, nul besoin de se triturer les méninges pour comprendre que l’urne qu’il représente symbolise le vote des lecteurs qui approuvent ou pas la pertinence des sujets traités. Lequel d’après vous ne devrait rien coûter ?

D’un point de vue pictural, vous en conviendrez, il n’y a pas photo entre les deux. Je vais donc sans plus attendre informer mon ami Christian afin qu’il crée sa propre société de production de logos. En proposant des prix bien en deçà des agences de communication connues, il sera assuré de remporter tous les appels d’offres de la fonction publique et assimilée. Il se constituera “en même temps”  un complément de retraite bien utile en ces périodes d’appauvrissement des gens du troisième âge.

Petites précisions, la dépense pour ces 6 nouveaux logos ne s’arrête pas à 140.000 euros. Ce serait trop beau. Il faudra aussi remplacer les anciens logos sur tous les véhicules de la société, les façades d’immeubles, les présentoirs, les lutrins, dans les stations régionales de France 3 ainsi que dans les antennes d’Outre-mer. Coût total de cette opération “rafraichissement”… indéterminé de l’aveu même de FT qui ne sera en mesure de l’évaluer précisément que lorsque tout sera en place ! La petite folie risque de dépasser largement celle que s’était offerte aussi l’ANPE (l’Agence nationale pour l’emploi) dont le logo à lui seul  avait coûté 500.000 euros.

Elle est bien séduisante et pratique cette taxe sur l’Audiovisuel. Elle représente parait-il 13 milliards d’euros qui sont répartis entre France Télévisions (qui en récupère plus de la moitié), l’INA, Radio France, Arte, RFI, France 24, les radios locales… et parait-il des lobbys !

Disposant d’une telle manne, ce serait dommage de ne pas en profiter pour de menues dépenses.

(1) Sources : Internet et Le Point.

5 commentaires

  1. Dans les dépenses collatérales, vous oubliez le papier à lettre à en-tête et les enveloppes !
    (dépense somptuaire et inutile idem que lorsque les Conseils généraux furent rebaptisés Conseils départementaux 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *