Le bio – Privilégiez les circuits courts pour réduire les mauvaises surprises

La revue UFC Que choisir a publié il y a quelques semaines une enquête sur les produits dits bios. J’ai précisé “dits” car il y a bio et bio. Et oui, il en va du bio comme beaucoup d’appellations dont le rôle justement est d’ orienter le consommateur vers le “bon choix”.

Que les pros bio se rassurent, mon propos n’est pas de critiquer ces produits qui dans l’ensemble sont de bien meilleures qualités que leurs équivalents industriels ne possédant pas cette étiquette; mais plutôt d’appeler votre attention sur la vulgarisation de ces produits dont l’industrie agroalimentaire s’empare progressivement.

Selon l’Agence Bio, 37 % des français consommeraient des produits bios au moins une fois par mois et la tendance serait à la hausse. Le problème est que la demande allant croissant, il faut s’approvisionner en bio… en dehors du pays et, si l’Europe met en place des normes s’appliquant à l’ensemble des 28 états membres, il arrive sur les étals des grandes surfaces des produits bios qui ne le sont pas vraiment, du moins au regard de nos critères dans ce domaine.

Pour y voir plus clair, je vous propose un court exposé présenté par un jeune homme talentueux qui a creusé le sujet. En 12 minutes vous saurez tout sur le bio. Ne passez pas à côté de cette information, et si vous trouvez un produit 100 % bio ne manquez pas de me le signaler.

                               

Un commentaire

  1. BIO : mot devenu “magique” !
    Pourquoi s’étonner que les acteurs économiques s’y investissent autant ?
    Outre notre pouvoir d’achat, c’est la santé qui est en cause mais aussi la prospérité des laboratoires pharmaceutiques dans les économies occidentales …
    Il y a toujours un choix selon nos critères avec l’espérance de recouvrer un peu de la liberté connue dans notre enfance et qu’il nous appartient de faire partager tout simplement autour de nous.
    C’est tellement plus agréable et valorisant que le trop répandu, ” chacun pour soi ” !
    ,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *