Linky vu par Ouest-France

Le 31 juillet 2019 l’Ouest-France se faisait l’écho d’une fort mauvaise nouvelle pour ENEDIS. Le tribunal de Tours (voir l’article) condamnait la filiale d’EDF à retirer pour raison médicale ses compteurs Linky chez 13 utilisateurs.

Cette décision défavorable qui confirme la dangerosité des ces compteurs sur la santé de certaines personnes dites électrosensibles, n’a pas eu le droit de cité en première page du quotidien qui, soit dit en passant, se “nourrit” abondamment des publicités qu’ EDF lui confie régulièrement sous la forme de page entière. Ceci explique peut-être cela.

La réaction d’ ENEDIS ne s’est pas fait attendre. Dès le lendemain, 1er août, le quotidien réservait cette fois sa Une à un court article intitulé “La polémique sur Linky relancée” lequel renvoyait le lecteur vers un autre article plus imposant situé en page 4 du journal et doctement intitulé “Linky n’a pas d’impact direct sur notre santé “. Ce serait donc sur des impacts indirects que les juges du tribunal de Tours se seraient basés pour condamner ENEDIS ! Défense de rire.

Pour contrecarrer l’effet dévastateur de la décision judiciaire il fallait frapper fort et, pour se faire, donner la parole, non pas à un médecin comme on aurait pu s’y attendre, mais à un illustre inconnu (avec photo à l’appui au cas où quelqu’un le reconnaitrait) d’un cabinet conseil tout aussi inconnu qui, dans un long entretien orienté n’a rien apporté de convaincant sur la réelle innocuité desdits compteurs. Mais l’essentiel était de faire passer un message rassurant aux yeux du vulgum pecus, hermétique à la technologie et contestataire dans l’âme.

Ainsi va l’information publiée dans le quotidien Ouest-France. Un jour la thèse, le lendemain l’antithèse; quant à la synthèse, à chacun de la trouver… en toute objectivité. (1) 

(1) et en gardant à l’esprit cette citation de Marc Twain : “Si vous ne lisez pas les journaux vous n’êtes pas informé, si vous en lisez, vous êtes désinformé.” CQFD

Photo : https://www.reflechir-ustaritz.fr/linky-lopposition-a-sa-pose/

Un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *