Attaque de la Préfecture de Police de Paris du 3 octobre 2019 – Ce n’est plus un terroriste !

L‘information n’a pas fait grand bruit dans le Landerneau journalistique. Manquait-elle de crédibilité à ce point ? Quoi qu’il en soit, je vous la livre telle qu’elle m’est parvenue. Le dénommé Harpon, informaticien à la Préfecture de Paris et auteur de 4 assassinats, n’était pas un terroriste de Daech ! C’est du moins ce qu’affirme France Inter grâce aux contacts privilégiés dont disposent ses journalistes auprès des milieux proches de l’enquête. Pour preuves, l’attaque n’a pas été revendiquée et l’individu n’a pas fait officiellement allégeance à Daech ; de plus rien n’indiquait une “radicalisation violente” (vous mesurez au passage le choix du qualificatif) comme le précise de son côté RTL. Ce sont déjà des primo observations plus que rassurantes pour nos compatriotes inquiets par les attentats qui s’additionnent.

Malgré les indices concordants pouvant au contraire faire penser qu’il s’agissait bien d’une attaque terroriste (radicalisation religieuse, individu barbu, attaque au couteau, fréquentation assidue de la mosquée de Gonesse, relation avec la mouvance salafiste, détention d’une clé USB contenant des images de Daech etc.), les enquêteurs pensent néanmoins que le sus nommé aurait été plutôt la … victime d'”un délire mystique et suicidaire”. Une version qui prêterait à sourire si le sujet n’était pas aussi grave.

J’ignore votre sentiment, mais pour moi cette tardive remise en cause me parait très suspecte et difficile à croire. Comme dirait les spécialistes des Fake news (fausses nouvelles), cela manque de recoupement et sent la désinformation maladroite. D’ailleurs, l’info n’a pas été reprise par les journaux télévisuels et, le parquet anti terroriste n’a toujours pas été dessaisi de l’affaire. La conclusion arrangeante d’un coup de folie apparait donc hâtive et semble n’avoir d’autre but que de dédouaner la Préfecture de Police.

Si TF1, France 2,3, 4,5 et 24 n’en ont pas fait étalage, RTL a quand même glissé l’info dans son journal de 9h le dimanche 3 novembre 2019 (mais pas dans les bulletins suivants). Vous noterez cependant dans le commentaire, l’extrême prudence dont s’entoure le spécialiste Police/Justice de cette station. Écoutez-le (1mn 28) :

Alors que faut-il en conclure ? Info ? Infox ? Moi j’ai ma petite idée mais Je vous laisse juge.

Photo : Internet – Youtube

4 commentaires

  1. Le sujet le plus grave du moment, notre vieux pays a connu 8 guerres de religion survenues à un moment d’affaiblissement de l’État..En outre, notre histoire est pleine de ces conflits entre l’État et une Religion et rien n’est scellé, en l’espèce le rôle du politique est central, prendra-il le bon chemin..2 cierges à Notre Dame des Bonnes Nouvelles..

  2. Bonne analyse, qui pointe de façon judicieuse la désinformation et les “pudeurs de gazelle” de nos politiques, qui décidément n’arrivent pas à appeler un chat un chat.

  3. Je formule une autre hypothèse : il pourrait s’agir de l’un de ces trop nombreux fonctionnaires dont le traitement est bloqué depuis plusieurs années déjà et peut-être même le déroulement de carrière. A force, le ressentiment s’accumule ainsi que la frustration d’une carrière amputée débouchant sur une retraite réduite … D’ailleurs, sauf erreur, sa ou son chef de bureau fait partie des victimes. Pour autant, ce n’était pas vraiment la meilleure manière de régler le problème et cela ne l’excuse en aucune façon.

  4. Pas rassurant en effet ou “Tout va très bien Madame la Marquise…” ?
    la suite, on verra…
    restons optimistes dans cette actualité surprenante au quotidien !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *