Municipales : report ou pas ?

La possibilité de reporter les élections municipales reste d’actualité (voir la vidéo ci-dessous). On ne sait pas effectivement quelle forme pourra prendre la contamination d’ici le 15 mars prochain. Mais on le sent, les politiques ne sont pas très chauds pour cette solution. Un candidat LR aurait considéré que ce serait un déni de démocratie. Rien que ça. Pourtant, si la loi n’a rien prévu pour ce cas spécifique, le Ministre de la Santé peut être appelé, au nom du bien être et de la qualité de vie, à prendre des initiatives supra-législatives, sa responsabilité collective et sa conscience pouvant l’inciter à demander leurs suspensions.

Mais si un report de quelques semaines peut être envisagé, sera-t-il pour autant suffisant ? Tant qu’à reporter, autant prévoir un délai de plusieurs mois, voire davantage. Dans cette éventualité, pratiquement tout serait remis en question : la campagne, les listes, le financement, les procurations, les électeurs… sans oublier l’agenda législatif auquel le Président, son Premier ministre et l’Assemblée  semblent très attachés.

A contrario, maintenir ces élections serait aussi une source de tracas supplémentaires. Le risque est grand de voir beaucoup d’électeurs s’abstenir. Une faible participation (3 électeurs sur 10 envisageaient ce matin de s’abstenir sur RMC) pourrait remettre en cause la légitimité d’un élu que des petits facétieux pourraient qualifier de “Maire Corona”. Appellation a “double effet kiss cool” que je vous laisse deviner. L’organisation de ces élections pourrait être entachée aussi par la défection de plusieurs assesseurs lesquels ne vont pas risquer de se trouver en première ligne pour attraper le virus. Sans oublier toutes les mesures matérielles à mettre en place : désinfection des locaux, fourniture de produits désinfectants, respect d’une distance entre votants, organisation du dépouillement ce dernier attirant généralement beaucoup de curieux. Un dernier point, et pas le moindre, la tentation sera grande pour les vaincus de déclencher des recours contentieux à la moindre défaillance réglementaire.

Le choix ne va donc pas être aisé, mais tout laisse à penser, en entendant les politiques répéter à l’envi qu’ils se reporteront sur l’avis des scientifiques, que les élections seront maintenues…en espérant que les experts seront d’accord et qu’ils ne tomberont pas sur des spécialistes, émules du professeur Pellerin, qui, en 1986 et à propos du nuage radioactif de Tchernobyl, avait affirmé que ledit nuage n’était pas dangereux et s’arrêterait aux frontières du pays. 🙂

Photo : https://www.vie-publique.fr/en-bref/273619-municipales-2020-ouverture-de-la-campagne-officielle-le-2-mars

Vidéo : Quotidien

image_pdfimage_print
N'hésitez pas à partager cet article

6 commentaires

  1. Les conséquences sanitaires (voire économiques) de cette épidémie ne me semblent pas anecdotiques, quand de nombreux pseudo-experts spécialistes des plateaux TV minimisaient, des pays confinaient leurs population ou comme Taïwan et la Russie fermaient leurs frontières. Au minimum lisez le quotidien du médecin avant de continuer à comparer à tord avec la grippe saisonnière :

    https://www.lequotidiendumedecin.fr/specialites/infectiologie/la-covid-19-est-un-reel-danger-deux-scientifiques-font-le-point-sur-le-coronavirus-sars-cov-2

    1. A défaut de posséder toute votre science sur le sujet, je vous remercie de me fournir l’occasion de préciser mon propos de simple citoyen comme vous : en termes de dangerosité, je n’ai pas plus que vous connaissance du bilan futur pour assimiler ce virus à la grippe saisonnière, pourtant à l’origine de bien des pertes humaines, de longue date et chaque année.
      Dans ce cadre, je garde à l’esprit que la panique et la précipitation sont souvent mauvaises conseillères si tout le monde s’aligne sur des pratiques pouvant s’avérer inadaptées à chacune des situations nationales à traiter, la globalité du phénomène restant primordiale à prendre en compte.
      Votre point de vue peut donc aussi recueillir une adhésion salutaire à l’intérêt général, auquel vous souscrivez dans ce blog avec tant d’investissement personnel.

      ,

    2. Malgré les précautions italiennes (confinement de 60 millions d’individus), l’inquiétude de quelques spécialistes (voir le lien de Roger) les autorités françaises ont décidé de passer outre la prudence et, les élections auront bien lieu. En tout cas, Castaner a déjà donné ses instructions détaillées pour l’organisation du scrutin (voir le lien ci-dessous). Il y a fort à parier que beaucoup de ses précautions ne seront pas mises en application. Quoi qu’il arrive, lui, n’aura rien à se reprocher !

      https://www.msn.com/fr-fr/actualite/politique/coronavirus-comment-voter-sans-danger-aux-municipales/ar-BB10Zr8h?ocid=spartandhp

  2. Le scrutin étant programmé, il aura lieu dans cinq jours seulement : la précipitation de son annulation me semble peu opportune à changer la donne quant à la propagation du virus dont la phase ascendante devrait voir la courbe s’infléchir, au-delà de son apogée, au fil d’un nombre de semaines à venir, par la conjonction des mesures prises par les acteurs en capacité d’infléchir le processus et de l’influence climatique d’une saison estivale qu’il faut souhaiter salutaire pour sauver le maximum de vies humaines.
    Le phénomène grippal annuel s’inscrit jusqu’à présent dans cette logique.
    Avisons-nous, plutôt que des théories catastrophistes égocentriques et sinistres, d’initier entre nous, un volontarisme aux antipodes des comportements malsains à l’égard de nos concitoyens et, selon l’adage des sages, de ne jamais souhaiter à autrui ce que nous ne voudrions pas qu’il soit fait à nous-même….
    Exerçons plutôt nos facultés respectives en synergie de moyens, de nature à ce que l’actualité ne puisse démentir les prévisions en responsabilité des épidémiologistes auprès des décideurs, tant du pays qu’à l’international.

  3. Quelle polémique savamment orchestrée par les médias comme BFMTV – RMC et autres. Tous les matins des millions de citoyens partent travailler, se côtoient dans les transports en commun ( je rentre de la région parisienne, je peux vous assurer qu’il y a pas un mètre de distance entre les voyeurs), certains partent en Week-end, tous vont faire leurs courses, etc…, etc…, etc…
    Alors, aller voter en arrivant avec son enveloppe toute prête, montrer sa carte d’électeur et/ou carte d’identité que l’assesseur prend en main, muni de gants, déposer son enveloppe dans l’urne, signer le document attestant du vote, muni de gant.
    Faites comme en Australie, les australiens ont dévalisé les magasins en achetant des préservatifs qu’ils mettent à chaque doigt et qu’ils jettent quand ce préservatif a servi.
    Maintenant, il s’agit de savoir si les politiques nous prennent vraiment pour des imbéciles. Si l’on considère que le QI des français se classent comme suit ( je laisse la responsabilité à ceux qui ont établi ce classement), nous sommes au 9ième rang dans le monde)
    QI supérieure à 140 : 2% de la population
    QI entre 131 et 140 : 3% de la population
    QI entre 121 et 130 : 6% de la population.
    QI entre 111 et 120 : 12% d’individus
    QI entre 101 et 110 : 25% de la population
    QI entre 91 et 100 : 25% de la population.
    QI entre 81 et 90 : 10% de la population.
    QI entre 71 et 80 : 7% de la population.
    QI entre 51 et 70 : 7% de la population.
    QI entre 21 et 50 : 2% de la population
    Il manque 1% proche de l’imbécilité, je n’ai pas osé le mettre. Il appartient à chacun de se classer au rang du QI qu’il pense avoir.
    Je laisse tout cela à la sagacité de chacun. Je suppose que personne ne se classera en dessous de 91.
    Allons y d’un peu d’humour.

  4. Ce n’est que mon avis, mais étant donné que beaucoup des fermetures décrétées la semaine passée localement (Ex.: séances de sport, cinémas, réunions publiques) ont été annulées cette semaine, alors que l’épidémie s’étend, il parait douteux que l’on reporte les élections, du moins s’il n’y a pas de foyer contagieux à proximité. Dans tous les cas, il serait fâcheux que cela favorise l’abstention.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *