COVID-19 : monsieur vaccin ou monsieur anti vaccin ?

Les initiatives malheureuses du gouvernement prises dans la précipitation s’empilent.

Cette fois la victime est M. Louis-Charles Viossat. Cet ancien énarque et spécialiste du pantouflage est le premier Monsieur vaccin de l’histoire du COVID-19, à en faire les frais. Désigné à la mi-octobre 2020, il n’aura pas fallu plus de deux mois pour le rétrograder (élégamment) après s’être aperçu de sa trop grande proximité avec les laboratoires. Un bel exemple de conflit d’intérêts dont on peut s’étonner qu’il ait pu échapper à ses recruteurs. A mon humble avis, vu côté gouvernement, c’était l’homme de la situation justement grâce à cette proximité avec le milieu évoqué; malheureusement la Presse s’en est mêlée ! A moins qu’au dernier moment quelqu’un ait pensé opportunément qu’il serait préférable et prudent de confier le bébé à un homme de l’art.

Son successeur, le professeur Alain Fischer qui, entre nous, aurait pu refuser ce poste très exposé (il ne rejette que l’appellation de M. vaccin) a pris d’emblée plusieurs précautions oratoires pour rassurer les Français et, en même temps, assurer ses arrières au cas où l’aventure vaccin prendrait mauvaise tournure. On n’est jamais trop prudent quand on s’expose !

A la grande surprise du Premier ministre et de plusieurs journalistes (voir la vidéo ci-dessous), il a affirmé en public, lors de sa première prise de parole le 3 décembre 2020, que la prudence devait être de mise en matière de vaccination. Il exprime effectivement beaucoup (trop ?) d’inquiétudes quant aux publications scientifiques actuellement inaccessibles, au recul insuffisant sur l’évaluation, la sécurité et l’efficacité des vaccins (notamment sur les personnes à risques) et s’interroge aussi sur leurs réels effets contre la transmission.  Un comble ! D’où l’étonnement de M. Castex qui n’a pas échappé à l’équipe du journaliste Pascal Praud et de ses invités en pleine poilade sur le plateau de CNEWS.

Une seconde vidéo, toujours issue de CNEWS, vient prolonger le débat sur le sujet. Vous noterez les efforts déployés par la spécialiste santé de la chaîne pour tenter d’amender les propos anti vaccins du professeur Fischer. Des aptitudes manifestes à ramer qui devraient la sélectionner directement pour les prochains mondiaux d’aviron. Même en essayant d’être sérieux, il n’est pas toujours facile d’être convaincant.

Toujours partant(e) pour une prochaine injection ou préférez-vous attendre un troisième Monsieur vaccin ?  🙂

Photo : Youtube – Vidéos : CNEWS

image_pdfimage_print
N'hésitez pas à partager cet article

Un commentaire

  1. Je ne suis pas sûr que Pascal PRAUD, ses grandes gueules et la chaîne C News puissent être considérés comme des références en matière d’information. Comme les autres chaînes d’info d’ailleurs, qui en font d’ailleurs un show, selon leur slogan. C’est vraiment le style “café du commerce” poussé à son comble, jusqu’à l’extrémisme. D’aucuns qualifient même cette chaîne de populiste, sinon de fasciste en raison des propos qui y sont tenus et aussi du fait de certains intervenants dont la réputation dans ce domaine n’est plus à faire. Bref, une chaîne qui sent le purin ! Mais il en faut pour tous les goûts, paraît-il. Donc pour les plus mauvais aussi.

Les commentaires sont fermés