Société : réactivation du plan voiture électrique pour tous en 2035

Bien que la voiture électrique n’enthousiasme guère beaucoup de Français, le gouvernement persiste et signe en réaffirmant que la voiture thermique ne sera plus construite en 2035. C’est toujours à coups de publicité gouvernementale, par la voix cette fois du ministre Bruno Le Maire que l’on cherche à influencer le public. Je ne suis pas sûr que cela marche mieux.

Les Français y croient peu parce tout d’abord ce sont des voitures dont la fiabilité n’a pas encore été prouvée. Les batteries très lourdes ont toujours des faiblesses et il leur arrive encore d’exploser, ce qui n’arrive plus depuis longtemps aux véhicules thermiques. Leur autonomie reste limitée malgré que chaque jour de nouvelles publicités de concessionnaires autos la font grimper de quelques dizaines de kilomètres. 600 kilomètres ne semblent pas suffisant pour faire un Dunkerque – Albertville en plein hiver et avec un risque de bouchons important. Leur prix reste élevé et c’est un argument dissuasif en période d’inflation même limitée. Tous ces inconvénients, même en présentant une voiture sociale à 100 euros par mois (pendant combien de mois ?) ne suscitent guère l’envie d’acheter. Je vous fais grâce des points de recharge en nombre insuffisant, des délais de chargement minimum de 20 minutes et des queues d’attente interminables en période de transhumance hivernale ou estivale .

Je n’oublie pas le faux argument écologique qui consiste à montrer la voiture électrique moins polluante que sa rivale thermique. Les Français qui ont vu le reportage de TF1 sur l’exploitation du cobalt en République Démocratique du Congo (aux mains des Chinois) n’en sont pas du tout convaincus. Quant aux kilowatts nécessaires à une demande croissante, il n’est pas acquis que les surgénérateurs soient fonctionnels avant 2035 pour satisfaire l’ensemble de nos besoins énergétiques… qui ne se limitent pas aux voitures. Souvenons-nous du Superphénix abandonné, et des malheurs des EPR (European Pressurized Reactor ou réacteur nucléaire de 3ème génération) ! Cependant celui de Flamandville serait attendu mi-2024. L’espoir renaît. 🙂

Autre désagrément pour l’épanouissement de la voiture électrique, la position de certains acheteurs qui, une fois passé l’enthousiasme de la nouveauté retournent à la voiture thermique après un «Tout compte fait» sans ambiguïté. Les constructeurs eux aussi reviennent à la voiture thermique voyant le peu d’intérêt montré par les Français pour l’électrique. L’absence de rentabilité par ailleurs est de nature à freiner leurs ardeurs. Peugeot annonçait récemment une 3008 hybride et Renault une Clio électrique à 25.000 euros. Encore quelques efforts …

RTL midi, ce 7 mai 2024, consacrait une partie de son rendez-vous avec les auditeurs à la baisse des ventes des voitures électriques en Europe au profit des véhicules roulant au Diésel.

Le tout électrique n’est pas encore pour demain. Voyez cette petite vidéo Tik-Tok qui confirme la tendance du moment. Ne vous précipitez donc pas. Il n’est pas impossible que la date de 2035 soit repoussée. Wait and see, comme disent nos voisins d’Outre-Manche !

Sources : Photo : https://www.stuffi.fr/usa-tesla-model-3-voiture-electrique-plus-vendue-premier-trimestre/ – https://www.01net.com/actualites/des-voitures-plus-electriques-plus-francaises-mais-toujours-subventionnees-constructeurs-et-gouvernement-signent-un-pacte-de-sang.html – https://www.youtube.com/watch?v=2Y7W0Bs162o – Vidéo Tk-Tok – https://www.lefigaro.fr/societes/demarrage-de-l-epr-de-flamanville-mi-2024-hausse-de-la-production-d-electricite-nucleaire-edf-optimiste-pour-l-avenir-20231221.

image_pdfimage_print
N'hésitez pas à partager cet article

3 commentaires

  1. Ce qui est étonnant, c’est que le directeur de Peugeot a déclaré, il y a près d’un an : « c’est utopique de vouloir supprimer les véhicules thermiques avant 2050. » Les idées changent souvent sous la pression.
    Un garagiste, Peugeot, a voulu tester une 2800E sur le kilométrage réel de la voiture sur un parcours varié : 250 km. Vive toutes les personnes qui y ont cru.
    Il y a un mois, par urgence, j’ai pris un taxi à Paris : un Toyota fonctionnant à l’hydrogène. Ces véhicules circulent de plus en plus. On en est où dans ce domaine en France ?
    Un nombre de plus en plus important de véhicules fonctionne aux produits verts : GH 3 ou Ethanol.
    De plus, les français sont à tort ou à raison frileux sur l’exploitation du lithium dans le sol français.
    L’exploitation de l’hydrogène en France, c’est une ou deux usines et encore, l’exploitation normale n’est prévue que pour 2030.
    Tout ce que le ou les politiques nous racontent n’est que du bourrage de crâne. Nous n’avons pas, économiquement parlant, la possibilité d’arrêter la construction des véhicules thermiques en 2035. Là, où nous sommes champions, en France, ce sera d’interdire aux véhicules thermiques de circuler dans les villes. De toute façon, cela n’a aucune importance, les conducteurs français n’en prendront conscience que quand ils seront comme d’habitude, devant le fait accompli.
    Juste une petite question : vous tombez en passe d’essence ou de diésel en ras compagne, ou sur l’autoroute. Vous n’avez la solution que de faire venir une dépanneuse et d’en payer le coût. Si vous tombez en passe d’électricité en ras campagne, vous allez vous faire dépanner comment et à quel coût ?

  2. Comme disait l’autre : « tout nouveau, tout beau … ». Restons donc vigilants face au tout électrique que l’on nous vante tant et, qui finalement, ne s’avère pas si écologique, ni fiable. On peut considérer que c’est plus pratique pour des citadins que pour des ruraux, notamment en matière d’autonomie. Par contre, il y a lieu de s’interroger sur ces nouveaux véhicules que sont les voitures électriques et les SUV . Comme le faisait remarquer quelqu’un : est-il vraiment logique, normal et écologique de trimballer le plus souvent une personne de 75 ou 80 kg dans ces véhicules de plus en plus imposants et lourds, jusqu’à 1,5 tonne ou 2 tonnes ??? Sans revenir à la 2 CV ou à la 4L, il y a peut-être moyen de faire plus sobre et plus léger. Surtout pour se déplacer en ville.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *