Pont-Scorff vote son budget

Le quotidien Ouest-France de ce jour nous confirme que le budget de la commune a été voté lundi dernier à la majorité, donc sans surprise. L’implication du maire dans les changements récents de l’exécutif de l’EADM pas plus que la polémique sur sa nomination en tant que PDG de cette Sem ni l’opposition du Scot dans les projets d’aménagement de la commune, n’ont eu d’incidence sur les décisions budgétaires prises.

Le quotidien rapporte plusieurs chiffres contenus dans ce budget sans en donner la moindre explication. Ainsi par exemple il est dit que “Le budget primitif d’investissement est de 1 290 500 € en 2018 contre 3 161 500 € en 2019” et que “En fonctionnement, le budget s’élève à 2 815 613€ en 2018 contre 3 470 600 € en 2019”. Si l’information se cantonne à des énumérations de chiffres et des variations de montants inexpliquées, le lecteur reste interrogatif et n’en voit pas très bien l’intérêt à part de constater une augmentation.

A noter également que Ouest-France consacre un autre article dans lequel le maire répond à Monsieur Marcel Dorval de l’opposition. Voir l’article ci-dessous (cliquez sur l’image pour l’agrandir).

L’autre quotidien, Le Télégramme, est beaucoup plus incisif dans sa manière de présenter les choses. Les chiffres du budget ne semblent pas lui présenter un quelconque intérêt, puisqu’il ne les mentionne pas; mais il s’attache davantage à mettre l’accent sur la passe d’armes entre le maire et l’opposition.

Deux manières en somme de traiter l’information, et une occasion de vérifier la maxime de Marc Twain : “Si vous ne lisez pas les journaux vous n’êtes pas informé, si vous en lisez, vous êtes désinformé“.

Photo : http://www.villagesdefrance.fr/dept/dept_images/ph56_pontscorff

image_pdfimage_print
N'hésitez pas à partager cet article

Un commentaire

  1. Bonjour,
    La communication de Ouest France du 26 03 2019 a fait l’objet d’un droit de réponse paru
    le 27 03 2019. Il serait opportun d’en faire la publication.
    Par ailleurs les résidents de la place de la mairie se sont constitués en association de fait:”Pont-Scorff Souffle Nouveau” s’opposant au projet “AGAP” sélectionné par EADM et son ex PDG, les préocupations de ce groupe concerne aussi plus largement l’urbanisme municipal et interpelle les personnalités telles que Mr GOULARD, Mr METAIRIE, Mr CURT, Mr JACQUES, le Sous-Préfet.
    Du “souffle” il en faudra, souhaitons que le plus grand nombre de scorvipontains y
    contribuent.

Les commentaires sont fermés