Les mystères de l’incendie de Notre-Dame de Paris

Les nombreux mails que l’on s’échange entre amis et relations, dans la majorité des cas, ont pour but de distraire ou d’informer. Ils passent de boîte en boîte, parcourent souvent de grandes distances et vous arrivent parfois avec une date de fraîcheur… limite péremption. J’ai reçu, il y a peu, un message de ce type. Il concernait l’incendie de la cathédrale Notre-Dame de Paris. Certes me direz-vous, on a pas fini d’en parler, mais, vous me l’accorderez, les discussions vont désormais aborder davantage la reconstruction du monument plutôt que les origines du sinistre supposées et considérées accidentelles. J’aurais pu par conséquent classer ce message dans la rubrique “sans grand intérêt”, mais, son style et la pertinence de son argumentaire ont retenu toute mon attention à telle enseigne qu’il m’a paru opportun d’en parler sur mon blog.

Je vous prose donc un point de vue divergeant de la thèse officielle sur les origines, peut-être criminelles, de ce sinistre. Je subodore que le texte en question a probablement été extrait d’un site avant de circuler dans les messageries car le sujet est accompagné de plusieurs commentaires qui méritent aussi, me semble-t-il, d’être consultés.

Voici le texte, (presque in extenso, car j’ai procédé à quelques corrections orthographiques).

Bonne lecture.

Photo : https://www.google.com/search?q=incendie+cath%C3%A9drale+paris&client=firefox-b-d&source=lnms&tbm=isch&sa=X&ved=0ahUKEwjjwoXHrubiAhVC2-AKHUPyAAIQ_AUIESgC&biw=1728&bih=818#imgrc=dvU5z4vycAS1zM:

Un commentaire

  1. Ce type d’accidents est courant en particulier en période des travaux ou souvent se mêlent plusieurs risques et du facteur humain, une enquête technique de ce genre au contours complexes devrait être confiée à des organismes du type BEA..Par contre ce qui est notable, c’est semble t-il, la légèreté voir “l’amateurisme” de la prévention incendie durant ce chantier à risques potentiels très élevés, ce qui devrait faire réfléchir nos chères autorités pour les chantiers sensibles ultérieurs..

    A méditer sur la banalité des incendies :
    – Accidents silos (sources Inspection des installations classées) : entre 1997 et 2005, 95 accidents de silos ont été recensés en France : 86% environ donnant lieu à incendie, et 7% à explosion pour l’essentiel des auto inflammation des poussières.
    – Accidents Méthaniseurs (sources ADEME) : De 1992 à 2017, 18 cas d’incendie et 15 cas d’explosion ont été recensés en France.
    – Incendies domestiques (sources Ministères – Sécurité et protection incendie – 2010) : 1 français sur 3 sera touché par un incendie durant sa vie ; 800 décès chaque année dûs aux incendies. En France, on enregistre 1 incendie domestique toutes les 2 minutes, 1 incendie sur 3 est d’origine électrique et une pièce peut atteindre 600°C en 3 minutes – ( PS : attention à vos VMC )….

    https://www.les-crises.fr/une-serie-derreurs-et-dimprudences-a-lorigine-de-lincendie-de-notre-dame/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *