COVID-19 : Un florilège de Fake news et mensonges gouvernementaux

Vous noterez, en prenant connaissance de la courte vidéo en fin de billet, qu’un certain nombre d’allégations de nos dirigeants gouvernementaux reposent sur des faits non vérifiés et inexacts. C’est la définition même des fake news (fausses nouvelles) donnée par les différents sites et médias qui prônent une prudence et une vigilance extrêmes vis à vis des colporteurs de ragots et autres rumeurs complotistes sur les réseaux sociaux. Pour ces chantres de la “vérité vraie”, forcément à l’abri de ce genre de dérives, puisqu’ils puisent l’essentiel de leurs infos sur le site de l’AFP et de quelques agences étrangères dites fiables, l’Information est uniquement affaire de journalistes. Par ailleurs, ils sont les seuls accrédités à interviewer et recueillir propos et commentaires des “grands de ce monde”, alors comment pourraient-ils se tromper ?

Les informations “officielles” qui sortent de la bouche de nos élites et personnalités doivent donc être prises pour argent comptant. Elles n’ont pourtant pour but principal que de rassurer les gens parmi lesquels on comptabilise un nombre important d’ignorants et d’indifférents. En voici quelques unes qui mériteraient de tenir une place d’honneur dans les musées des agences anti fake news (1) :

  • Dans notre monde on ne peut pas fermer nos frontières. (A. Buzyn)
  • Il n’y aura pas d’épidémie en France parce que nous sommes préparés. Peut-être un cas ? (un médecin)
  • Fermer les écoles c’est contre productif car ça paralyse le pays. (Jean-Michel Blanquer)
  • Les Français sont affolés par l’épidémie médiatique et psychotique – Le coronavirus est une infection bénigne – On est parfaitement organisés dans les systèmes hospitaliers. (une infectiologue de l’Hôpital Pitié-Salpêtrière)
  • Quand il y a une épidémie de grippe on ne ferme pas toutes les écoles. (S. Ndiaye)
  • Je ne suis pas inquiet, ce n’est qu’un virus de plus. (Docteur Michel Cymes)
  • Il n’y a pas de danger d’importation du virus de Wuhan car la ville est isolée. Dans le cas d’une importation de virus, les cas secondaires et les risques de propagation sont très faibles. (A.Buzyn)
  • Il n’y a pas de pénurie de masques car on a des stocks, réalisés par les mandatures précédentes, qui sont renouvelés. (S. Ndiaye)
  • Il faut éviter le repli nationaliste. (Macron)
  • Les masques sont livrés régulièrement, le personnel des EHPAD en reçoivent. (L. Nunez)
  • Si on peut se promener et faire ses courses, je ne vois pas pourquoi on dénierait aux français le droit d’aller voter. (E. Philippe)

Vous aurez noté l’extrême frivolité des propos tenus. Non précisée dans la vidéo, car postérieure aux extraits qu’elle présente, la bourde (involontaire ?) de notre Président de l’Assemblée nationale, Richard Ferrand, qui a eu la bonne idée d’envisager le déconfinement alors qu’en plein confinement on n’a pas encore atteint le pic de l’épidémie ! Ajouter à cela les radios nationales qui parlent ce matin de date de départs en vacances et vous êtes assuré.e d’une bonne pêche aux PV sur les routes de France ces trois Week-end. Ils sont vraiment désespérants ces ennemis du bon sens !

Voici la vidéo :

(1) Ne me dites surtout pas qu’à l’époque des faits “ils” ne savaient pas ! De nombreux plans ont été tirés  sur la comète (donc irréalisables) à propos des pandémies et leurs conséquences dévastatrices ; de toute manière quand on ne sait pas, on utilise le conditionnel, on s’informe, on tourne 7 fois sa langue dans sa bouche ou tout simplement, on ferme sa…

Photo : https://www.pinterest.co.uk/pin/605663849868997354/  –  Vidéo Internet.

image_pdfimage_print
N'hésitez pas à partager cet article

Un commentaire

  1. Le monde d’après ? Ce sera le même qu’avant légèrement ripoliné, cette phrase qui sortirait de la bouche d’un commissaire de l’UE est à mon avis l’idée directrice de nos autorités, au besoin quelques coups de LBD calmeront les excités. L’article de Marianne relatif à l’hôpital public nous place dans la continuité de « l’avant » – Cynique ! Question : l’état pourra t-il un jour se réformer et quitter ses habitudes très 18ième ; « Jamais autant de hauts fonctionnaires n’ont pantouflé à prix d’or dans le privé.
    Jamais autant de ministres n’ont été multimillionnaires.
    Jamais autant de responsables politiques, et non des moindres, ne sont devenus lobbyistes ou avocats d’affaires…
    Comment en est-on arrivé là ? Pourquoi la situation a-t-elle empiré sous Macron ?
    Après deux ans d’enquête et grâce à une quarantaine de témoignages inédits, Vincent Jauvert* [Grand reporter à l’OBS] révèle les mœurs de ces élites si voraces qui ont pris le pouvoir dans le sillage du nouveau président de la République. Il décrit leur course à l’argent, leurs campagnes en coulisses pour dissimuler leurs véritables revenus et leurs conflits d’intérêts. Un document implacable ».

    * https://www.babelio.com/livres/Jauvert-Les-Voraces/1192316.

    Réforme de l’hôpital ???
    https://www.marianne.net/societe/hopital-public-o-surprise-la-caisse-des-depots-recommande-de-poursuivre-la-privatisation

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *