COVID : Déconfinement étape 2 du 9 juin 2021

Il ne faudra pas être daltonien pour quitter le pays par les airs à partir du 9 juin 2021.

Voici comment le Secrétaire d’État Clément Beaune (Chargé des Affaires européennes) voit les choses… en couleurs évidemment (voir son interview ci-dessous). Bon à savoir, et peut-être rassurant 🙂 les jaunes (Chinois) même vaccinés ne pourront pas venir en Europe (vaccins non reconnus par l’Agence européenne du médicament). Idem pour les Russes (“rouges” aussi pour l’occasion). Ils garderont leurs devises, et tant pis pour le budget de l’État déjà bien affaibli par les aides COVID. En revanche “Welcome” aux pays “verts”, Japonais, Australiens, Coréens du Sud, Libanais, Israéliens, Néozélandais, Singapouriens et aux européens de l’Union, bien évidemment.

Comme vous avez pu le constater en écoutant le ministre, il y a de grosses divergences entre les pays européens notamment sur l’âge des enfants. Mais on s’active à Bruxelles à coordonner les mesures. Les choses devraient donc aller en s’améliorant. Pour ajouter au casse-tête, le PDG d’Aéroports de Paris interviewé le 8 juin par RMC, n’était pas très optimiste quant aux conditions dans lesquelles se feront les embarquements à Roissy et Orly. Écoutons-le (extrait de son interview) :

Mais qu’importe toutes ces petites tracasseries. L’essentiel n’est-il pas de pouvoir partir loin, très loin pour oublier, un temps, les ennuis et jouir pleinement de la vie ? 🙂

Dernière minute, si la liberté de circulation dans l’espace Schengen est avant tout, selon le Commissaire à la santé Stella Kyriakides, “l’un des droits les plus précieux des citoyens de l’UE” tout est prévu pour limiter cette liberté. En effet le site EC.Europa.eu  précise qu’un “Frein d’urgence même pour les personnes vaccinées a été envisagé “si la situation épidémiologique se détériore rapidement ou lorsqu’une prévalence élevée de variants préoccupants ou à suivre a été signalée“. Attention chers amis européens, on continue à vous tenir à l’œil et ce n’est pas un vaccin qui va vous donner tous les droits ! Il n’est pas exclu que vous soyez obligé(e) de rentrer au pays dare-dare au milieu de vos vacances.

Mes chers compatriotes, comme disait Chirac avant que la patrie ne soit diluée dans l’Union européenne (que les Français ne voulaient pas à 54,67 % – j’aime à le répéter), si vous souhaitez vraiment vous débarrasser des contraintes du COVID le temps d’un été, je vous invite à voyager dans notre beau pays doté de sites merveilleux. A bon entendeur…

Photos : https://www.lefigaro.fr/voyages/ – https://www.manutan-collectivites.fr/  – https://actu.orange.fr/france/coronavirus –    Audios : RTL soir – RMC matin.

image_pdfimage_print
N'hésitez pas à partager cet article

4 commentaires

  1. Secrétaire d’état aux affaires européennes, voila un beau métier pour ma prochaine vie. Je commencerais par militer dans le bon syndicat étudiant, puis me ferais une pub d’enfer avec un truc du type « Touche pas à mon pote » ensuite je serais aspiré ministre aux affaires européennes ou je serais tout à fait transparent et c’est sans danger. Puis je serais nommé au poste de représentant de l’Organisation pour la sécurité et la coopération en Europe (OSCE), pour la liberté des médias, vaste sujet. Ce poste, qui correspond à celui de sous-secrétaire général de l’ONU, est rémunéré plus de 122 000 euros par an, sans imposition sur ce revenu.

    Et oui, il faut baisser les retraites et contraindre le chômage pour réduire les dépenses.

  2. Tant que le français continuera à penser que la France est capable de s’en sortir toute seule, il restera enfermé dans cet esprit très étroit à la française.
    Hormis les Anglais qui veulent vivre en autarcie, les jeunes de l’Europe poursuivent des études en dehors de leurs pays d’origine. Aujourd’hui, il naît des enfants de couples néerlandais et français, allemand et espagnol, polonais et français, etc. … C’est grâce à eux que l’Europe pourra se faire et prendre une véritable place mondiale.
    La Commissaire à la santé Stella Kyriakides a oublié un élément important en mettant en garde les européens. En France on ne serre les fesses que quand on a fait dans sa culotte. C’est ensuite que l’on pense que l’on aurait dû le faire avant. Faire preuve de prévoyance avec un français ne sert à rien.

    1. Salut JMD,
      Je perçois un message subliminal. 🙂
      Pourtant il y aurait encore beaucoup à dire.
      Je prends note de la suggestion.
      Amicalement.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *