COVID-19 : Et pendant ce temps…

Si une partie du monde est plongée dans l’irrationnel et l’inquiétude à cause de la pandémie du COVID-19, une autre partie semble s’en moquer. C’est le cas à Bruxelles, Paris et même à Pont-Scorff ! Je vous propose à travers quatre exemples une illustration de la célèbre expression populaire : “Le spectacle continue” ‘(The show must go on).

A Bruxelles : Marianne nous informe le 13 avril 2020 que l’Union européenne a choisi BlackRock (le gestionnaire d’actifs américain dirigé par Larry Fink) pour la conseiller sur la régulation environnementale ! Excellent choix écologique ! L’article précise :

Le gestionnaire d’actifs, qui détient des parts dans les plus grandes compagnies pétrolières et les plus grandes banques du monde, a remporté un appel d’offre organisé par la Commission européenne et rédigera un rapport sur la manière dont la supervision bancaire de l’UE pourrait prendre en compte le climat.

A Bruxelles toujours, et toujours avec Marianne, nous apprenons le même jour que l’Union européenne a signé un traité de libre échange avec le Mexique ! Le Mexique ? Pays qui pourtant commerce essentiellement avec les États-Unis. Et qui fait partie déjà d’un accord de libre-échange nord-américain (Alena), signé en 1994 entre les États-Unis, le Canada et le Mexique ! Dans l’article auquel je fais référence, il est dit :

A Paris : le 27 mars, une mission d’information sur la gestion du Coronavirus a été adoptée par l’Assemblée nationale. Le Canard enchaîné du 1er avril nous en explique les subtilités. Le journaliste précise en effet que cette mission présente un avantage non négligeable dans la mesure où “son existence empêche la mise en place d’une véritable Commission d’enquête et coupe donc l’herbe sous le pied des oppositions de gauche comme de droite.” Gouverner c’est prévoir.

A Pont-Scorff : les travaux de rénovation de la place des Princes se poursuivent activement. Le 24 avril le Télégramme s’est fait l’écho de l’érection d’une superbe œuvre d’art réalisée par M. Augade et qui m’a valu un important courrier, pas très amène. Certains scorvipontains regrettent en effet qu’en cette période où de nombreuses communes voisines développent des “initiatives coronavirus” Pont-Scorff s’originalise en s’intéressant au paraître. Ces contestataires semblent oublier que notre commune est avant tout une ville d’art qui dispose de nombreuses sculptures de l’artiste Pierre de Grauw et maintenant de Simon Augade. Ce dernier a donné à son œuvre, qui ressemble de loin à des asperges de Rommel, (pardonnez mon inculture artistique) le nom de Récif ou Roche du Corbeau. Voir l’article du Télégramme.

En tout état de cause, avec la sortie progressive du dé-confinement le 11 mai, nous aurons cette semaine des directives communales et précisément sur l’organisation des activités scolaires. Hier, en fin de journée, le Télégramme nous annonçait déjà que 4.000 masques allaient être proposés aux scorvipontains par la municipalité.

Photos :   https://www.20minutes.fr/monde/2753879-20200403-coronavirus-fallu-trois-mois-atteindre-500000-cas-semaine-doubler-1-million –  http://danactu-resistance.over-blog.com/2019/12/desintox-blackrock-la-finance-americaine-a-l-assaut-de-nos-retraites.html – https://www.marianne.net/economie/et-pendant-ce-temps-l-union-europeenne-conclut-un-accord-de-libre-echange-avec-le-mexique  –  Jean de Pont-Scorff – https://www.letelegramme.fr/morbihan/pont-scorff/le-recif-de-simon-augade-pointe-a-l-entree-de-la-place-de-la-maison-des-princes-24-04-2020-12543505.php

image_pdfimage_print
N'hésitez pas à partager cet article

3 commentaires

  1. Tout va trop vite, il manque ce cabinet de conseil : « pour piloter la stratégie de la France dans le dépistage du coronavirus, le ministère de la Santé a missionné un cabinet privé, la filiale française de l’Américain Bain & Company … » Mais il travaille gratos, c’est comme le dealer la première dose est gratuite… Et Marianne se retourne pour pleurer…

    Marianne (30/04)
    https://www.marianne.net/politique/coronavirus-le-cabinet-prive-qui-pilote-la-strategie-de-depistage-de-la-france

  2. Ceci sera ma réponse

    Le pêcheur et l’homme d’affaires …
    Un riche d’homme d’affaires était en vacances en Inde. Un matin, sur la grêve, il aperçut la barque d’un pécheur qui rentrait.
    – Oh là ! lui cria-t-il. La pêche a été bonne ?
    Le pécheur lui sourit et lui montra quelques poissons sur le sol de sa barque :
    – Oui, c’est une bonne pêche.
    – Il est encore tôt. Je suppose que tu y retournes.
    – Y retourner ? demanda le pêcheur. Mais pour quoi faire ?
    – Mais parce qu’ainsi tu en auras plus, répondit l’homme d’affaires à qui cela semblait une évidence.
    – Mais pour quoi faire ? Je n’en ai pas besoin !
    – Quand tu en auras plus, tu les revendras !
    – Mais pour quoi faire ?
    – Tu auras plus d’argent.
    – Mais pour quoi faire ?
    – Tu pourras changer ta vieille barque contre un joli petit bateau.
    – Mais pour quoi faire ?
    – Et bien, avec ton petit bateau, tu pourras avoir plus de poissons.
    – Mais pour quoi faire ?
    – Et bien tu pourras prendre des ouvriers.
    – Mais pour quoi faire ?
    – Ils pêcheront pour toi !
    – Mais pour quoi faire ?
    – Tu deviendras riche.
    – Mais pour quoi faire ?
    – Tu pourras ainsi te reposer.
    Le pêcheur le regarda alors avec un grand sourire :
    – C’est justement ce que je vais faire tout de suite.
    La course mondiale continue et les drames humains qui sont les conséquences du covid 19, ces décideurs n’en ont rien à “foutre”. Pour eux, il n’y a aucune différence entre une machine-outil et un humain. Peut-être aussi que si nous savions nous contenter de l’essentiel et non donner la priorité au superflu, nous pourrions influer sur toutes ces décisions et arrêter de laisser croire aux politiques qu’ils sont importants pour notre avenir.
    Quant à Pont-Scorff ou à ailleurs, il y a bien des décades que la vie m’a appris que si je n’ai besoin de rien, je serai tout de suite servi. Les priorités d’un maire et/ou d’un conseil municipal ne sont pas les mêmes que celles de quelques citoyens qui tentent de réfléchir à ce qui serait le meilleur pour la collectivité. Ce sera toujours l’éternel dilemme des priorités : les miennes et les vôtres sont différentes, mais ceci ne nous empêche pas pour autant d’échanger ou de travailler ensemble pour construire l’avenir.

    Partager :

    Share
    Enregistrer

    WordPress:
    Articles similaires

    Je vis avec le Prince Charmant … et je déteste ça !!!

    Prima non nocere
    Scène de vie entre une mère et sa fille (5 ans environ) : -Tu es vraiment une tête de mule ! – Maman, tu ne m’aimes pas (entre 2 sanglots) – Mais si je t’aime mais tu n’as aucune volonté ! … Puisque c’est ça, je ne t’emmènerai plus nulle…

    Mieux communiquer : l’éléphant rose et la girafe bleue
    Un petit exercice de communication pour commencer … Si je vous dis Ne pensez pas à un éléphant rose A quoi avez-vous pensé ? A l’éléphant rose bien sur ! Et si je vous dis maintenant : Pensez à une girafe bleue. Avez-vous pensé à l’éléphant rose ? Non bien…
    ← Oeil pour œil …
    L’acceptation →

    Sandrine Donzel
    Parentalité, couple, communication, développement personnel ? Votre vie ne ressemble pas à ce qui est décrit dans les livres ? Pas de panique et bienvenue dans la VRAIE VIE, celle qui est abordée sur ce blog ! Je vous y propose des outils concrets, pragmatiques et REALISTES pour répondre à vos interrogations. Bonne lecture !

    Sandrine Donzel has 668 posts and counting. See all posts by Sandrine Donzel
    2 pensées sur “Le pêcheur et l’homme d’affaires”

    capucine
    20 juin 2013 à 08:58
    Permalink
    EXCELLENT !
    Répondre

    oops
    29 juin 2013 à 00:43
    Permalink
    J’adore ! J’ajoute ce livre à la liste de souhaits illico !
    Répondre
    Laisser un commentaire

    Obtenez plus de ressources !
    Laissez-nous votre email et vous recevrez chaque lundi matin de nouvelles ressources autour des émotions, des relations et de l’éducation

    J’accepte la collecte des données via ce formulaire*

    nous respectons votre vie privée et prenons au sérieux sa protection
    Offrez-moi un café 🙂 !
    Mes articles vous plaisent ? Offrez-moi un café :-). Vous pouvez le faire en contribuant la boutique, à partir de 1 euro. Cliquez sur l’image et choisissez votre montant :
    Je prends rendez-vous
    Pour accéder à notre agenda en ligne et prendre rendez-vous d’un simple clic, c’est par ici !

    Des questions ou des doutes ? vos réponses sont sans doute ici !
    Publicité

    je veux être recontacté-e
    Nom(obligatoire)

    E-mail(obligatoire)

    Téléphone(obligatoire)

    Je souhaite être rappelé-e pour (obligatoire)
    Conférence ou atelier (organisation ou inscription)

    Accompagnement individuel ou familial ou de couple

    Autre

    Envoyer
    L’agenda de S Comm C
    Formation Enfants en surpoids et approche familiale
    25 mai 2020 à 08:00 – 18:00
    Lyon
    Formation Florian
    Pour en savoir plus ou pour voir tous les autres évènements, cliquez ici
    Je ne rate plus aucun article
    Je ne rate plus aucun article :

    Sur les réseaux sociaux

    Sur Instagram
    sandrinedonzel
    Pour ceux qui veulent changer par l’action et l’expérimentation et pas uniquement par la réflexion Le lien du jour :

    En mai, j’aurai le plaisir d’animer avec Florian S
    Confinement jour 45 … ça commence à dégénér

    Confinement jour 44 … la maison des chats 🐈 :

    Confinement jour 43 … 🌧 un peu de pluie, c’

    Confinement jour 42 … pour notre Blind-brunch (t

    Confinement jour 40 … balade vespérale au bord

    Confinement jour 39 … Vivien teste le masque au

    Confinement jour 38 … on a joué les sans papier

    J’apprécie particulièrement cette citation. Elle
    Confinement jour 37 … Les enfants profitent des

    La question m’est très régulièrement posée ces
    Confinement jour 36 … après le déjeuner les en

    Confinement jour 35 … 🐈 les chats attendent p

    Confinement jour 34 … des fleurs, des fleurs, de

    Confinement jour 33 … bagarre pour savoir qui va

    Confinement jour 32 … le virus de la séance de

    Confinement jour 31 … boucles d’oreilles et ca

    Confinement jour 30 … pas facile de souffler ses

    Confinement jour 29 … nous avons remis au goût

  3. Et il avait dit (le Président de la République) que l’après ne serait plus comme l’avant … On connaît ce discours. De là à confier à Black Rock le conseil de l’Union européenne pour la régulation environnementale, c’est carrément du foutage de gueule. Et pourquoi pas Monsanto ? Et tout à l’avenant dans les exemples cités. Ce qui démontre que les tenants du libéralisme qui nous a conduit dans la situation catastrophique que nous connaissons actuellement, n’en démordent pas et tiennent à continuer comme avant, sans tenir compte des dégâts qui ne les affectent sans doute pas, dans les paradis fiscaux où sont ancrés leurs yachts de luxe. Et enfin, Pont-Scorff ! J’émettrai une réserve concernant la comparaison avec les fameuses “asperges de Rommel”. Pour ma part, j’opterai pour un nom de baptême plus en relation avec la période et avec la couleur sinistre du monument : Covid-19 (un nom en adéquation avec cette œuvre contemporaine). Mais je ne suis pas non plus un expert dans le domaine artistique. Je me permets donc ce commentaire, d’autant plus que je n’ai pas été consulté (de même que les Scorvipontains) sur le choix de l’œuvre, dont j’ignore encore le prix. Un prix et une priorité à mettre en parallèle avec celui des masques (4.000) acquis par la municipalité qui envisage sa distribution gratuite à la population (à raison de 4 par personne) qui s’élève aux alentours de 3.500 personnes … Il y a sûrement une astuce ou alors des critères de sélection qui mériteraient d’être connus.

Les commentaires sont fermés