COVID-19 : la situation en Chine

De mon correspondant permanent à Pékin.

Pour celles et ceux qui seraient surpris par mon introduction façon journal de 20h, sachez qu’il ne s’agit pas d’une forme de mégalomanie de ma part mais bien de la situation à Pékin dont je veux vous entretenir; ville où demeure un cousin qui m’a fait la gentillesse de m’apporter quelques informations sur la situation là-bas. Pensant que vous pourriez être intéressé(e) voici ce qu’il me disait il y a 3 jours :

Ici à Pékin le confinement est levé depuis le 30 avril. Mais beaucoup de gens avaient déjà repris le travail.

Bien évidemment le contrôle de température est toujours d’actualité avec le Pass validant ta bonne santé.
Le masque est porté par tous à quelques exceptions.
Quelques vieux quartiers étaient toujours contrôlés par le comité de chaque quartier et le comite du parti.
Mais cela va rapidement s’améliorer, il y a toujours un peu de décalage.
Le lycée Français devrait reprendre le 11 mai, avec très peu d’élèves, car beaucoup sont bloqués en France ou à l’étranger.
De même beaucoup de professeurs et particuliers ne peuvent pas revenir en Chine jusqu’à nouvel ordre.
Beaucoup commencent à s’inquiéter. Depuis quatre mois ils paient un double loyer et les dépenses commencent à poser des soucis.
Les vols internes ont repris en Chine et à part quelques endroits les voyageurs n’ont plus besoin de rester en quarantaine d’une destination à l’autre.
Cela va grandement accélérer le business.
A ce jour l’ouverture des vols avec la Corée du sud a repris avec des contrôles de santé préalables.
Dans les transports quotidiens, métro, bus il y a des contrôles de température et du code santé. Le port du masque est obligatoire.
Tout ceci redonne le moral à tous, car plusieurs commerces avaient fermés.Toute la restauration est grandement touchée.
Beaucoup de chômage en perspective. Pas mal d’étrangers ne reviendront pas en Chine.
Nous verrons les effets de cette crise dans les mois a venir.
Les prix de la nourriture ont augmenté, le mode de consommation a changé. La vente à emporter a explosé, les commandes par Internet également et cela va durer un moment et tuer beaucoup de petits commerces.
Beaucoup de mes camarades sont bloqués à l’extérieur sans savoir quand ils pourront revenir et obtenir un nouveau visa.
En général tout est bien organisé et les consignes sont suivies, pas beaucoup de choix !
Sincèrement beaucoup de critique à l’encontre de la Chine, mais ici tous ont des masques et du gel désinfectant. Quelques faits divers ont éclatés, notamment avec des africains, européens ou américains qui ne suivaient pas les consignes (port du masque et justification du code santé).
En ce moment je regarde TV5 monde et Mélenchon dit au commentateur” laisser moi parler sinon aller en Chine”.
C’est incroyable que la France veuille donner des leçons aux Chinois, alors qu’ils ont envoyé leurs stocks en Chine et rachètent aujourd’hui des tas de produits et masques cinq fois plus cher.
La presse étrangère est généralement négative alors qu’ici dans bien des secteurs la Chine est en avance.
On pourrait en parler pendant des heures.
Pour nous tout va bien le pire est passé, en tout cas pour la santé. Pour l’économie nous verrons cela rapidement.
Prenez bien soin de vous.”
 
Photo : https://www.lci.fr/international/coronavirus-en-chine-nouveaux-cas-de-covid-19-detectes-retour-du-confinement-dans-une-partie-du-pays-province-henan-2149936.html
image_pdfimage_print
N'hésitez pas à partager cet article

2 commentaires

  1. A chaque époque ses malheurs, ce jour marque la date anniversaire de la chute du camp retranché de Dien Bien Phu survenu le 7 mai 1954. Cette défaite marqua le début du calvaire des 11721 prisonniers pour une longue marche de 600 à 800 km à pieds, de nuit dans la jungle, décimés par la malnutrition et les maladies ils ne seront plus que 3290 à revoir la France trois mois plus tard – Silence sur cette catastrophe tout comme celle de l’Algérie dont Macron vient de discrètement déclassifier des archives, ce n’était pas une guerre c’était un bourbier dont on n’imagine pas le contexte de l’époque tant en France qu’en Algérie. Citoyen, souviens-toi..

  2. Intéressant de connaître l’évolution de la situation en Chine puisque ce pays est à l’origine du virus et que l’on peut ainsi s’inspirer de son expérience. Du moins, à condition que ses dirigeants communiquent sur le sujet et en fassent profiter les autres pays. Comme cela devrait être le cas également en cas de découverte d’un vaccin : dans l’intérêt général. Ce n’est pas vraiment ce à quoi nous avons assisté avec l’attitude lamentable de Trump, manifestement plus intéressé par l’économie et la finance (surtout sa ré-élection) que par la santé des américains, dont quelques millions ne pouvant se payer une assurance santé, ne peuvent que s’en remettre à dieu !!! “God bless América”, comme ils disent (je crois). Sinon, on imagine sans peine que les Chinois sont sûrement plus disciplinés que les Français. Ils y ont plutôt intérêt étant les sanctions prévues.
    Par ailleurs, je ne voudrais pas donner l’impression que je fais une fixation sur ce sujet, toutefois, j’ai pu constater en lisant le Télégramme de ce jour, que plusieurs communes du Morbihan s’étaient organisées pour commander des masques, notamment auprès de “l’usine invisible”, et les distribuer GRATUITEMENT à leurs concitoyens. Je repose donc la question : Pourquoi pas Pont-Scorff qui en a manifestement les moyens ? Sinon, ce n’était pas la peine de se mettre dans les plus grands frais pour refaire la place de la mairie et le site de la Montagne. Combien pourront encore en profiter après cette épidémie, s’ils en réchappent, faute de masques ?

Les commentaires sont fermés