Société : Attention à ce que vous dites en privé comme en public

Voici deux « affaires » que je mets entre guillemets tant l’importance qui leur a été donnée aurait pu se limiter à de simples faits divers bien insignifiants d’ailleurs, eu égard les problèmes sociétaux auxquels les Français sont confrontés actuellement. Elles illustrent parfaitement les dérives d’une société qui ne s’est pas remise du confinement lié à la pandémie Covid et de surcroit sous l’influence néfaste américaine qui nous gratifie chaque jour, avec le concours précieux des médias, de nouvelles versions de son Wokisme et de sa moralité à deux balles.

1) Prendre le train, moyen de transport plus raisonnable en « décarbonation », plutôt que l’avion ça fait rigoler la France profonde et les footballeurs. Tout le monde se souvient, lors d’une conférence de presse en septembre 2022, de la franche rigolade de Kyliane Mbappé et de son entraîneur Christophe Galtier lorsque la question suivante a été posée à ce dernier par un journaliste de LCI (inféodé à la doxa ambiante sur la nécessité absolue de réduire notre consommation de carbone) : « Est-ce que c’est une question que vous vous posez [de prendre le train plutôt que l’avion pour vous déplacer] et en avez-vous parlé à vos joueurs ? ». Hilarité instantanée des deux hommes. Voyez la très courte vidéo ci-après :

Manifestement la décarbonation n’est pas la préoccupation majeure des spécialistes du ballon rond au Paris Saint-Germain – pas plus d’ailleurs que pour le Français moyen qui considère qu’il y a d’autres enjeux prioritaires pour le pays comme, entre autres, la santé, la pauvreté et le logement – M. Galtier, en répondant qu’il envisageait, avec l’entreprise qui s’occupe des déplacements du club, d’avoir bientôt recours… à des chars à voile, à adressé une claque magistrale aux ayatollahs de la préservation de la planète.

Les écolos et affidés diront que le message de la décarbonation n’est pas bien passé. C’est effectivement une réalité. Encore eût-il fallu que ce message fut convaincant. Il va falloir encore déployer des trésors d’ingéniosités pour infléchir les plus incrédules de nos concitoyens qui considèrent, à tort ou à raison,  les dérèglements climatiques comme des manifestations naturelles de la terre ou, la conséquence de militaires jouant les apprentis sorciers pour manipuler le climat (géo-ingénierie) . 

Mais ce genre d’affront aux Verts n’a pas plu et n’est pas resté sans réaction. M. Galtier a dû faire marche arrière pour sauver les apparences (voir la courte vidéo ci-après). Des pressions venant d’en haut et appuyées par la hiérarchie ont conduit l’insolent à présenter des excuses. Ce qu’il a fait de mauvaise grâce. Mais personne n’est dupe. Bien qu’il ait beaucoup ramé pour s’excuser, il y a fort à parier que cela n’a rien changé à ses propres convictions et, son amende honorable, c’est évident, ne l ‘était que pour la forme. Pas très glorieux, mais si l’on veut garder sa place il faut savoir faire des concessions. Difficile de nos jours d’aller contre le totalitarisme de la pensée.

2) Autre affaire similaire, toujours dans le milieu du football, le Président de la Fédération Française de Football (3F) M. Le Graet s’est fendu sur RMC le 8 janvier 2023 d’une interview qui a déchaîné les passions chez les footeux. L’intéressé, interrogé à propos de l’ éventualité de l’arrivée de Zinédine Zidane au poste d’entraineur de la sélection brésilienne de football, a tenu des propos peu amènes à l’endroit de l’ancien champion du monde. Les amis de 1998 de Zizou auraient bien aimé le voir à la place de Didier Deschamps, reconduit à son poste pour 4 ans. Ils ont donc vu rouge et la Presse s’est emparée du sujet.

Ecoutons M. Le Graet dont certains journalistes pensent que ce dimanche 8 janvier 2023 il avait peut-être un peu trop honoré Bacchus :

Des propos TOTALEMENT INACCEPTABLES se sont écriés les footeux et supporters de Zidane !! Et voilà comment des évènements aussi dérisoires qu’une succession d’entraîneurs (qui conseillent l’art d’organiser une partie de football) font le buzz dans les médias avec la complicité des journaleux.

Reste maintenant au sieur Le Graet à s’excuser. Ce dont je doute. Convoqué par la ministre des sports pour une autre affaire – il aurait fait des avances (aujourd’hui on dit harcelé) à une «agente» féminine de joueurs – sa situation va se compliquer. Je pense qu’on va lui demander gentiment de démissionner ce qui arrangera tout le monde. Mais là non plus ce n’est pas gagné car le Breton a la tête dure. Ndlr : depuis l’écriture de ces lignes, le Président aurait fait des excuse à Zizou et le Comité exécutif de la 3F lui a demandé de se mettre en retrait.

A la lumière de ces deux affaires il est clair que la censure médiatique qui opère avec une grande efficacité sait donné des leçons de comportement qui collent avec la doxa du moment. Pour ceux qui en doutaient encore, ce sont bien les médias ultra subventionnés et aux ordres du grand capital qui font aujourd’hui la pluie et le beau temps de l’actualité dans le pays. J’aurai l’occasion d’y revenir. En attendant, ne nous laissons pas influencer. Ne soyons pas dupes et restons vigilants.

Sources : https://outremers360.com/societe/medias-la-presse-nationale-nest-plus-distribuee-a-mayotte – Youtube – Canal Plus – https://www.youtube.com/watch?v=LH4ePStjcms – RMC/Tweet

image_pdfimage_print
N'hésitez pas à partager cet article

3 commentaires

  1. En Côte d’Ivoire, il est dit : qui avale une noix de coco, doit faire confiance à son anus. On cherche en permanence à nous faire avaler des noix de coco de l’information, de la politique, des grèves. Les pour ou les contres en ce qui concerne les retraites, cherchent à nous faire avaler leurs noix de coco toutes plus grosses les unes que les autres. j’espère que ceux qui les avalent connaissent bien la capacité d’ouverture de leur anus. Il est vrai que dans toutes ces informations, ce n’est pas l’anus, mais les neurones. Le tout est de savoir si c’est ceux du crâne ou ceux de l’intestin…

  2. « La philosophie nous apprend à douter de ce qui nous paraît évident. La propagande, au contraire, nous enseigne à accepter pour évident ce dont il serait raisonnable de douter » – Aldous Huxley

    Faut-il encore un bon enseignement de la chose critique et une liberté d’écrire et de dire, n’est ce pas monsieur Houellebecq.

  3. Très honnêtement, le foot-ball n’est vraiment pas ma tasse thé. Surtout quand on sait le marigot que c’est, tant au niveau du Mondial que de la FFF, de ces joueurs sur-payés et passablement indifférents aux problèmes du commun que sont actuellement : l’inflation, la hausse des énergies, des carburants, la stagnation des salaires et des retraites et, surtout, la « réforme des retraites ». J’espère quant à moi que les Français, hostiles dans leur grande majorité (74 %) à cette régression sociale, ne se contenteront pas que de manifestations verbales, mais qu’ils se bougeront enfin pour participer activement aux manifestations organisées par les uns et par les autres. Macron doit comprendre qu’il ne peut impunément pénaliser les salariés en laissant tranquille les 20 % les plus aisés de la population. L’action, c’est maintenant !

Les commentaires sont fermés