Santé : l’eau du robinet est-elle meilleure que l’eau de source embouteillée ?

Nos concitoyens sont nombreux à consommer l’eau du robinet; ne serait-ce que pour la cuisine même si certains d’entre eux, comme moi, préfèrent l’eau minérale comme boisson. D’autres encore filtrent l’eau du robinet avant de l’utiliser. Régulièrement la question de la qualité de l’eau du robinet revient dans les médias pour rassurer ou…inquiéter. Afin d’y voir plus clair, je vous propose deux avis relayés par deux stations radios nationales, à trois mois d’intervalle. Amusant et inquiétant.

 Je commence par le plus récent celui du célèbre médecin nutritionniste Jean-Michel Cohen invité de RTL midi, le 12 janvier 2024.

Pour planter le décors, je vous propose le début de l’interview de ce médecin (1mn15). La totalité de l’enregistrement ce trouve plus bas.

Voici le second avis formulé par François Veillerette porte parole de Génération future le 22 octobre 2023 pendant la matinale Week-end de RMC. 49 secondes suffiront pour introduire le sujet dont la totalité de l’interview suit celle du docteur Cohen juste dessous.

 

Si le sujet vous intéresse, je vous invite à écouter les deux témoignages dans leur intégralité.

 

 

Eau du robinet – Jean-Michel Cohen la totalité de son interview  (5″08):

 

 

 

Eau embouteillée – François Veillerette la totalité de son entretien (8″40) :

 

Vous l’aurez constaté, les avis sur la question sont diamétralement opposés. Les personnes qui n’ont entendu que le médecin nutritionniste ont été rassurées (bien qu’il oublie de citer les résidus médicamenteux des stations d’épuration). En revanche celles qui n’ont entendu que le porte-parole de Génération future ont bien compris que les différentes analyses de l’eau sont biaisées dès lors, comme dit M. Veillerette, qu’on ne trouve dans l’eau du robinet que ce que l’on cherche. Néanmoins, il semblerait que certains composants fassent l’objet, depuis peu, d’une plus grande attention. Le responsable de l’ARS (Agence Régionale de Santé) d’Occitanie a laissé «filtré», volontairement ou pas, un courriel interne qui montre bien que l’on trouve dans l’eau des robinets, des résidus de pesticides et des PFAS dont l’action cancérigène a été reconnue.

A la lumière de ces deux témoignages, tout porte à penser que l’eau de source est de meilleure qualité. Si malgré tout, votre choix continue de se porter sur l’eau du robinet, je vous invite à consulter la vidéo qui se trouve ICI.

En conclusion, et à mon humble avis, je vous invite à boire de préférence l’eau embouteillée si bien sûr vous en avez les moyens et bien qu’elle soit 300 fois plus chère. A défaut, épurez l’eau du robinet mais, rien ne dit que les particules dangereuses soient retenues par les filtres proposés dans le commerce. Nous voilà informés. 🙂

Dernière minute ! Coïncidence, au moment où je m’apprêtais à publier ce billet, je suis tombé sur un article récent du Canard enchaîné (17/01/2024) qui s’intéressait à l’eau en bouteilles… et là, mauvaise nouvelle pour celles et ceux qui la consomment, elle n’est pas non plus exempte de reproches. On y trouve surtout des résidus de plastique. Je ne souhaite pas surcharger ce billet par de nouveaux commentaires aussi je vous invite à consulter l’article en activant le lien suivant.

En toute dernière conclusion, ces trois enquêtes montrent qu’aucune des eaux n’est parfaite. Mais je reste sur ma position concernant ma préférence pour les eaux de source. Au final, l’idéal serait donc des eaux de source…embouteillées dans du verre, comme il en existe peu alors qu’autrefois c’était la norme. Les anciens étaient-ils écolos avant l’heure ? 🙂

Sources : Photo blog : alalumieredumonde – RTL – RMC – Génération future – http://alalumieredunouveaumonde.blogspot.com/2017/01/du-poison-dans-leau-du-robinet.html – https://www.investirauburkina.net/secteurs-et-marches/agroalimentaire/marche-de-leau-minerale-au-burkina-faso.html

image_pdfimage_print
N'hésitez pas à partager cet article

2 commentaires

  1. Difficile de se fier à qui que ce soit, même parfois aux médecins qui travaillent pour tel ou tel labo, ou marque, ou entreprise multinationale. En ce qui me concerne, je fais confiance à l’eau du robinet parce qu’elle fait l’objet de contrôles fréquents et, a priori, sérieux, sans être totalement pure. Et comment pourrait-elle l’être avec tout ces pesticides et autres poisons que certains déversent sur les champs et qui finissent dans les ruisseaux et les rivières. A noter aussi que son prix est à prendre en compte par les temps qui courent ou ruissellent et, à ce sujet, il est démontré qu’il est préférable que la distribution de l’eau se fasse en Régie, plutôt que par l’intermédiaire de sociétés privées qui pompent allégrement leurs clients, pour le plus grand profit de leurs actionnaires.

Les commentaires sont fermés.