Notre nouvelle ministre du travail fait le buzz

Je vous ai fait part à plusieurs reprises de tout le bien que je pensais de nos politiciens devenus en un instant, grâce au fait du prince, des personnages incontournables de la vie publique. Insuffisamment préparés pour accomplir de lourdes tâches et passer des théories géniales apprises dans les grandes écoles à la pratique quotidienne du pouvoir, ils accumulent les bourdes et maladresses qui discréditent le monde politique et les ridiculisent sans même qu’ils s’en aperçoivent.

C’est le cas de madame El Khomri qui, ce matin 5 novembre 2015, était l’invitée du journaliste Jean-Jacques Bourdin sur RMC/BFM TV. Sa prestation a été d’un niveau proche du zéro. Hésitations, méconnaissance des dossiers tout ce qu’il faut pour éliminer sans coup férir un candidat se présentant à un concours administratif ! Désignée par notre Président bien aimé pour remplacer le sieur Rebsamen de retour sur ses terres de Bourgogne, elle nous a gratifié, pendant 50 minutes d’un récital d’approximations qui devrait la ramener sans hésitations à ses chères études.

Renversant ! 5_thumb.gif

 

A la décharge de cette dame, par ailleurs charmante et sympathique, je trouve que le journaliste JJ Bourdin, un peu trop inquisiteur, a fait preuve d’un manque d’élégance dans la manière de conduire son interview. Bonne écoute et restez calme.

 

image_pdfimage_print
N'hésitez pas à partager cet article

  1. Il me semble urgent que des mesures fortes soient appliquées pour notre pays. Dans une société construite autour de l’emploi, tout devrait être mis en œuvre pour redresser cette dramatique faiblesse, hélas la mairie de Dijon passe avant ce ministère. Ce redressement ne passera pas par des mesurettes fiscales ou libérales mais par des décisions politiques. Là aussi, j’observe avec tristesse que le service personnel l’emporte sur le service de la France comme cette gestion municipale surfaite où des centaines de milliers d’euros sont dépensés pour un musée, un manoir et un centre bourg loupé et bruyant alors qu’on va faire payer des nouvelles activités périscolaires, je trouve cette mesure idéologique et particulièrement injuste même si je n’ai plus d’enfant en âge scolaire.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *