Lorient Agglo : modernise et… ferme ses déchetteries

La revue trimestrielle « Les nouvelles de Lorient Agglo » (Avril, mai, juin 2022) nous apprend page 15 que l’accès aux 5 dernières déchetteries de l’agglomération se fait désormais par badge depuis le 1er mai (après les 8 déjà équipées depuis le 14 février). N’oubliez donc pas votre précieux sésame violet, ou votre smartphone, si vous ne souhaitez pas revenir chez vous avec vos déchets. Cliquez sur l’article ci-dessous pour en savoir davantage.

Parmi les dernières déchetteries dotées de barrières, figure celle de Quéven (56530 à 10mn de Pont-Scorff) mais dont la fermeture est déjà annoncée… dans la même revue, page 19 !?! Cliquez sur l’encadré ci-dessous pour une meilleure lecture.

Cette incohérence surprenante a beaucoup fait causer dans les chaumières quévenoises. Pourquoi équiper une déchetterie de moyens modernes pour la fermer quelques mois plus tard ? Sans compter les supputations sur un éventuel contrôle nominatif des déchets déposés et l’application d’une taxe en cas de dépassements de quotas forfaitaires. Les fonctionnaires territoriaux ont dû avoir les oreilles qui sifflent. Mais peut-être cette « ouverture-fermeture automatique » trouve-t-elle son explication ailleurs que dans un mauvais choix calendaire ? A tout le moins, la rédaction de la revue aurait été plus avisée d’attendre le troisième trimestre pour annoncer cette fermeture qui normalement n’interviendra qu’à l’automne.

Photos : http://www.radiokorrigans.fr/ – Mon badge personnel – Extraits de la revue Lorient Agglo.

image_pdfimage_print
N'hésitez pas à partager cet article

2 commentaires

  1. Notre beau pays est parfois dirigé par des autorités qui ne possèdent pas une once de pragmatisme. Résultat : les partis traditionnels n’existent plus, balayés non par une idéologie de l’extrême mais par un grand ras-le-bol de la population fatiguée de lutter contre ces contraintes imaginées par des esprits ailleurs. Actuellement si vous devez faire des travaux, vider une vielle maison sans voter à PS c’est le parcours bureaucratique avec des autorisations, des codes, du bla-bla. Pire vous allez sur Brest et bien vous trouvez des déchetteries optimisées, organisées et au service des citoyens, pourquoi pas sur la région de Lorient ??

    Lorsque j’admire ce beau bâtiment du Péristyle (photo) je m’interroge sur ses coûts et son usage. Il y avait là par exemple, un bel emplacement pour un musée d’art moderne pour compléter cet espace chargé d’histoire comprenant la tour de la découverte et l’hôtel Gabriel.. Mais revenons aux déchetteries, oui se sont des équipements coûteux..

  2. C’est trop souvent comme cela que nos « zélites » présentent leurs modernisations ou réformes sous les appellations de rationalisations, de réorganisations, qui se traduisent habituellement par des réductions d’effectifs et des fermetures de services et/ou d’établissements. C’est ce qu’ont connu les services publics pendant trente ans au moins, avec les conséquences que subissent encore les populations, en particulier, dans les « territoires », comme ils disent. Comme prétexte, ils utilisent aussi la fameuse dette qu’ils ont allègrement provoqué et dont ils nous chargent du règlement à force d’économies et de rigueur. C’est ce qu’on appelle le libéralisme et/ou le social-libéralisme, une variante toute aussi néfaste. Donc, nous allons devoir subir une nouvelle « modernisation » des déchèteries …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.