Yves Cochet et les migrants

Avant-propos : pour me réconcilier avec mes lecteurs adeptes des billets courts, en voici un qui devrait leur convenir.

Au grand concours “Je dis des conneries et j’assume” dans la catégorie “Les politiques et la crise migratoire” voici un candidat, non déclaré, qui présente toutes les qualités requises pour figurer en bonne place. Il s’agit du camarade Yves Cochet (1), un compatriote Breton (eh oui !), qui, probablement mal remis de son réveillon 2018-2019, a déclaré : “Limiter nos naissances nous permettrait de mieux accueillir les migrants qui frappent à nos portes.” Non content de sa sortie, il a aussi proposé de “renverser notre politique d’incitation à la natalité, en inversant la logique des allocations familiales“. Fermez le ban !

Beaucoup de gens qui ont vu ou entendu ses propos ont cru forcément à un canular. Vous savez, un de ces Hoax ou Fake news (merci l’anglais) qui fleurissent et envahissent de nos jours les réseaux sociaux. Que nenni ! C’est du sérieux ! La preuve, le quotidien “Ouest- France” a cru bon d’en faire un article dans son journal numérique du 7 janvier 2019. Édifiant ! Si la Presse maintenant donne du crédit en développant ce genre d’imbécilité, elle n’aura plus à s’interroger sur le désintérêt qu’elle suscite auprès de ses lecteurs.

Que M. Cochet soit préoccupé par la croissance exponentielle des humains, on ne peut que partager ses inquiétudes. De là à annoncer des inepties de cette nature, un homme de son expérience devrait trouver des solutions plus réalistes et convaincantes en explorant plus profondément le “réservoir d’idées” qu’il anime.

Comme promis, je n’irai pas plus loin dans le commentaire et Je laisserai le soin de conclure au chanteur humoristique des années 1900, Georgius, qui avait fait un tube avec cette chanson dont les paroles resteront intemporelles et dont je cite le refrain (pour les curieux, la totalité de la chanson est accessible en cliquant sur la petite gamme qui défile) :

Quand les andouilles voleront, tu seras chef d’escadrille, quand elles auront des éperons, tu seras chef d’escadron ...”  

Note : le site RT.com, tant décrié, s’est aussi emparé du sujet.

(1) Monsieur Yves Cochet est un ancien ministre (environnement), député des Verts, d’ EELV et aussi européen. Aujourd’hui, à la retraite depuis 2014,  il anime un laboratoire d’idées (Think tank) – encore un ! – répondant au nom de “Momentum” et consacré aux problématiques de l’anthropocène. Tant qu’il reste dans l’abstrait…

Photo : Internet

2 commentaires

  1. Je crains que nos politiques jouent avec le feu et ont oublié les 8 guerres de religion qui furent terribles. Ainsi, nous sommes confrontés à une immigration disons peu contrôlée ou nous observons au quotidien de nombreux jeunes adultes, il disent mineurs (1,8 mètre et plutôt athlétique), qui déambules désœuvrés dans les grandes villes dont la mienne, baskets, jean et portable à la main. Ils vivent entre eux emprisonnés dans une espèce de no man’s land (pas de papiers donc pas de travail, ne pratique pas le Français, étranger à notre culture, classés mineurs donc pas expulsables), j’avoue que pour le moment ils posent peu de problèmes mais demain ? En l’espèce, on constate hélas une faillite de l’état, comme disait Paul Valery : “Si l’état est fort il nous écrase, si il est faible nous périssons “, l’état à rarement été aussi faible et nos autorités œuvres juste à garder leurs postes, il est vrai que nombre de décisions sont supranationales. En outre, ce n’est pas le rôle d’une association de vouloir à défaut d’assimiler cette jeunesse leur faire espérer une situation. Accueillir ces populations passe par une grande politique d’assimilation au besoin à la hussarde comme il existait des centres confessionnels dans les années 60 pour dresser les petits pensionnaires que nous étions. Si l’état ne fait rien ces personnes seront récupérées par des structures extrémistes* qui leurs donneront l’espoir et adieu la douce France de mon enfance. Bref, existe t-il des politiques dans la salle ?

    * Pierre Conesa, les divers intégrismes religieux facteurs de déstabilisation…

    https://www.marianne.net/monde/au-quebec-la-gauche-radicale-les-liberaux-et-les-integristes-font-alliance-contre-la-laicite

  2. L’une des nombreuses illustrations des dérives actuelles du système mis en place au profit d’individus malins sans scrupules, sortes de “tiques dans la peau d’une vache à lait” : pauvre France que nous aimons mais si peu respectée !
    Restons vigilants, la complaisance n’est pas de mise et la solidarité devrait s’exprimer afin de contribuer à mieux équilibrer les intérêts de la population.
    Il reste du “boulot” mais pourquoi ne pas essayer de changer la donne ?
    N’oublions pas que chacun de nous est une “origine” importante dans une action positive altruiste.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *