Une charge violente du général Petitdemange contre Lecointre et Macron

J‘envisageais de vous faire part prochainement de mes réflexions au sujet de la publication, le 13 avril 2021 (sur le blog place-armes), de la tribune des militaires qui a mis en émoi le monde médiatique. Je m’accordais quelque temps pour analyser le texte et aussi pour laisser passer l’émotion et les passions.

Le général Lecointre

Mais une vidéo, consécutive à cette tribune (elle est du 2 mai 2021) vient troubler mon projet. Il s’agit d’une intervention du général Pierre Petitdemange sur le site Renaissance française qui s’en prend sans ménagement à son collègue François Lecointre, Chef d’état-major des armées ainsi qu’au Président Macron. La diatribe féroce et diffamatoire ne manquera pas de provoquer nombre de commentaires… indignés ou sympathisants à moins que l’on juge opportun de ne pas envenimer les choses.

 

Le général Petitdemange

Contrairement à la tribune, je vous la livre sans recul bien que je la trouve limite diffusion. Aucun travail de réflexion n’est nécessaire car l’auteur ne mâche pas ses mots et les propos sont sans ambiguïté. Par ailleurs, son intérêt réside, me semble-t-il, dans l’expression d’un profond malaise dans l’armée, indépendamment de l’inimitié qui doit exister entre les deux généraux. Le pamphlet doit aussi puiser ses motivations dans les choix du Président Macron jugés inadaptés aux besoins des militaires ainsi qu’au maintien de l’ordre dans le pays (délitement). La réaction inhabituelle des militaires est d’ailleurs, à ce titre, significative du laisser-aller observé.

Bien que les propos du général Petitdemange, à l’égard du Chef d’état-major et du Président Macron, puissent être considérés diffamants, la question de leur acceptabilité reste posée. Je pourrai l’évaluer grâce à vos commentaires.

Je ne renonce pas pour autant à revenir ultérieurement sur le contenu de la tribune.

Bonne lecture.

Photos : http://tout1savoir.eklablog.com/ – Defense.gouv.fr Sources : Internet – Site Place d’armes – Blog Renaissance française.

image_pdfimage_print
N'hésitez pas à partager cet article

4 commentaires

  1. Mille merci monsieur Petitdémange. Je souscris à 100%. En peu de mots, vous dites l’essentiel. Juste un bémol, un grand bémol, c’est que vous ne dites pas un mot sur le but de tous ces scélérats , qui est de détruire la Nation Patrie et Royaume de Notre Seigneur Jésus-Christ. C’est Dieu qu’ils veulent écraser sous leurs talons de “Drags Queens”.

  2. J’avais un patron, pardon un amiral qui disait à qui voulait l’entendre qu’un militaire est un civil déguisé. Dans un bateau se mélangent des aristocrates, des enfants de bourgeois, des gens issus d’autres milieux parfois passés par 12 ans d’orphelinat, ce qui compte c’est la patrie, le but la mission et l’équipage le lien. Certes il existe une haute administration avec tout son décorum mais ce n’est pas la majorité, sur une frégate il y a une trentaine d’années les deux tiers de l’équipage étaient en CDD et changeait d’affectation tous les deux ou trois ans. L’armée et singulièrement la marine était un formidable outil de promotion sociale avec des postes très spécialisés du pilote, à l’atomicien sans oublier le fantassin et le cuistot souvent le pilier du groupe.

    Hors, notre histoire est tragique et sa lecture nous fait prendre conscience que l’armée a souvent épongé par le passé les errements des politiques citons au hasard la bataille d’Alger ou l’idée défendue par Robert O Paxton dans son livre la France de Vichy : « La catastrophe de 1940 est en partie celle de l’élite » ou encore cette folie mexicaine qui précéda la défaite de 1870, une honte. Ces tribunes méritent que les citoyens réfléchissent sur l’état de la situation actuelle ou l’on décapite des professeurs, des forces de l’ordre débordées, la République chassée de certains quartiers..

    A titre de réflexion : « On croit mourir pour la patrie; on meurt pour des industriels » Anatole France.

  3. Fort heureusement, n’est pas De Gaulle qui veut. Cela faisait longtemps que les militaires ne s’étaient pas manifestés de la sorte, presque insurrectionnelle. En effet, ce n’est pas parce qu’ils sont soumis au droit de réserve, de même que les fonctionnaires, qu’ils ne s’expriment pas, notamment par l’intermédiaire de leurs nombreuses associations de retraités, anciens combattants, femmes de militaires, etc. Et, ce n’est pas pour critiquer, mais de façon générale, les autorités leur prêtent nettement plus d’attention et de considération qu’aux syndicats de salariés, par exemple. Quant à leurs “avantages acquis”, ils sont rarement remis en cause, en particulier ceux des plus hauts gradés. Toutefois, cette affaire commence à prendre une tournure de plus en plus inquiétante. Il est vrai que Macron les avait sérieusement froissé, dès le début de son mandat en éjectant le CEMA Pierre De Villiers. Manifestement, ils ont la rancune tenace. Souhaitons qu’ils aient plus la fibre républicaine que frontiste.

  4. Même si un général n’est jamais réellement en retraite, parce qu’il peut être rappeler à tout moment et qu’il touche sa solde entièrement à vie, donner à serge Petitdemange le statut de général, c’est salir ce terme et toutes les valeurs militaires et sociétales qu’il représente.
    Pour se prévaloir d’un tel statut, il faut être digne de le porter et en faire référence pour Serge Petitdemange c’est sans tenir compte de son comportement complètement à l’opposé. Si l’on prend comme date de base 2005 et jusqu’à aujourd’hui, il a cumulé plus de défaites, de déboires, d’agressivités, d’échecs qu’un militaire puisse accumuler en aussi peu de temps.
    Faire le panégyrique de la vie de Serge Petitdemange, ce serait lui faire trop d’honneur. Pour ceux qui ne le connaisse pas, il suffit de penser à Le Pen lorsqu’il était dans ses fourberies politiques. Il s’arrange très bien tous les deux.
    La majorité des écrits de Serge Petitdemange relèvent de la violence et vous pouvez lire ce qu’il a écrit : « Mais il n’est nullement nécessaire d’avoir suivi des études de médecine, pour constater le problème de désordre psychologique de M………., un peu du même ordre que le trompettiste strasbourgeois d’il y a un an. »
    Pour lui, nous sommes gouvernés par un psycho-sociopathe narcissique et menteur. Pour couronner le tout, il en appelle à Poutine et Trumph et leur demande d’intervenir en France pour le destituer et ensuite, veut mettre le président aux arrêts… Quant à la « 5 G » c’est une arme de destruction massive.
    Fermer le ban, la « messe » est dite… Le statut de militaire ne préserve pas de la folie.
    Il est bien compris que chacun est libre de ses pensées et de ses conceptions politiques.

Les commentaires sont fermés